Rosières, l'escalier en colimaçon

Cet escalier en pierre, combien de personnes l'ont-elles foulées  aux cours des siècles ? Il dessert presque toutes les pièces du château et permet d'accéder à la charpente de la toiture principale.



Commentaires

  1. J'aime le grain de la pierre usée... ta photo lui rend parfaitement justice! Bon dimanche et merci pour cette image apaisante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Usée et polie par les passages répétés, comme les vielles dalles qu'on trouve encore dans les maisons anciennes de le région et dans le vestibule de château.

      Supprimer
  2. Ta visite du château est semblable à tes visites aux champs :-) Ton regard sait montrer la beauté qu'importe le lieu. La première photo donne envie de toucher la pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les champs c'est parfois plus difficile, mais dans un endroit pareil, la beauté est partout, presque dans chaque pierre.

      Supprimer
  3. Bel ouvrage que cet escalier en colimaçon.
    L'idée du colimaçon est retenue dans les ouvrages modernes et je peux te dire que c'est ce qu'il y a de plus pratique pour les déménagements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'il y a de plus pratique ? Vraiment ? Parce que si une chose passe quelque part, elle passe partout ! Et ben celui là, il est étroit et je n'aimerais pas avoir à y transporter une armoire :-\.

      Supprimer
  4. Je me joins aux autres commentaires pour saluer l'escalier et ses pierres magnifiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus, pas besoin de passer l'aspirateur tous les jours la dedans ;-).

      Supprimer
  5. Très beau !
    Belle prise...
    Quelle charpente !!

    Dommage pour l'anachronisme des néons... mais
    cela n'enlève rien à la qualité de l'image...
    et à la beauté magique du lieu.
    J'ai adoré ta visite guidée !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les néons ont été installés pour que les visiteurs puissent voir les détails de cette charpente âgée de plus de 500 ans. Il faudrait tenter une photo en pose longue avec néons éteints, pour voir.

      Supprimer
  6. Merci Olivier, je vais lire sur Wikipedia l'histoire du chateau qui est vraiment d'une beaute incroyable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un des cotés positifs d'Internet que de faire découvrir de telles choses à des gens qui vivent à des milliers de kilomètres :-).

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup la 1ère photo, combien de pas on franchit ces escaliers ? Rien qu'à en voir comme ils sont patinés on les imagine innombrables !
    Très belle charpente, ça c'est du solide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'une charpente qui tient encore après 500 ans...

      Supprimer
  8. A chaque fois que j'emprunte un escalier ancien, je me pose cette question... Et je pense à tous ceux qui ont emprunté le passage. Celui-ci est fort patiné...
    Je suis allée faire un tour sur Internet pour me renseigner sur Rosières. Ce n'est pas très loin de chez moi en fin de compte et je ne connaissais pas. Merci pour nous avoir fait découvrir ce bel ensemble.

    RépondreSupprimer
  9. La photo (superbe) de l'escalier ne serait-elle pas à l'envers ? ou alors il s'agit d'une particularité car généralement dans les châteaux, l'escalier tournait dans l'autre sens. Ce, pour une raison militaire défensive, l'épée étant portée à droite, l'ennemi qui montait avait des difficultés à effectuer des mouvements amples contrairement au défenseur qui lui faisait face et se tenait au-dessus de lui.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes