Et puis ce fut l'apogée

La journée avait été riche en émotions : promenade matinale dans la neige et sous le soleil, suivie d'un après-midi dans la vallée de la Vingeanne au cours duquel j'ai pris les photographies publiées hier et avant-hier. Lorsque la lumière a commencé à décliner, j'ai quitté la forêt pour retourner dans la plaine où j'ai rencontré Agnès, une voisine qui faisait du vélo par un froid glacial. Je l'ai accompagnée pendant quelques kilomètres et puis nous nous sommes séparés. Elle est rentrée par la route la plus directe tandis que, mieux équipé pour affronter le froid, j'ai choisi l'itinéraire qui longe le canal.


C'est à ce moment que la lumière a commencé à changer. La brume grise qui s'élevait des champs enneigés est devenue blanche, puis les nuages, à l'horizon, ont pris une couleur orange. Pendant quelques minutes jubilatoires, il y a eu le soleil, la brume, la neige et l'eau. Il se produit parfois des choses étonnantes dans la morne plaine balayée des vents.


Commentaires

  1. Des ambiances irréelles qui donnent de superbes photos !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et une chance incroyable que ça se produise un dimanche soir. Là où j'habite je ne pourrais pas avoir un tel spectacle.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oui, c'est le mot qui m'est venu à l'esprit en voyant ça :-).

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Et il y avait très peu de monde sur place pour le voir ;-).

      Supprimer
  4. Belles captures de l'apogée, qui ne se trouve pas à tous les coins de rue. Parfois, il faut pédaler et frissonner pour le mériter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ce type de terrain, faire du vélo n'est pas trop dur. Quand au froid, on l'oublie face à ce genre de spectacle.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. C'est moi qui vous remercie de la visite. C'est très motivant de savoir que mes photos sont regardées :-).

      Supprimer
  6. J'en reste sans voix. C'est trop beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant j'étais persuadé qu'il ne se passerait rien d'intéressant (à photographier) ce soir là...

      Supprimer
  7. Très belles photos mais la deuxième sort du lot , elle est absolument magnifique ,parfaite.

    RépondreSupprimer
  8. Bravo Olivier pour ton courage qui te pousse à affronter le froid et pour ces photos fabuleuses que tu nous offrent ici!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage est un bien grand mot. J'ai parfois plus froid chez moi, immobile devant l'ordi, qu'en plein air lorsque je bouge.

      Supprimer
  9. Quel bonheur! Absolument merveilleux ces paysages , ma préférence va à la 2ème que je trouve parfaite mais j'aime beaucoup les autres aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sur qu'on aura une telle magie pour les fêtes de fin d'année. C'est mal partit...

      Supprimer
  10. Un paysage onirique. Bravo, Olivier. Tu as bien fait de choisir le chemin des écoliers ! En tout cas il ne devait pas faire bien chaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire en parlant d'écoliers car ma grand mère maternelle fût institutrice dans un village tout près de ce lieu.

      Supprimer
  11. Alors ça j'aime!!! Beaucou beaucoup, ça reflète parfaitement ma saison préférée!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me lasse de la neige quand il y en a pendant des semaines d'affilée, mais j'adore dans les jours qui suivent les premières chutes. Sauf que là, c'était vraiment trop court.

      Supprimer
  12. Bonjour Olivier,

    j' aime particulièrement la troisième photo, il devait tout de même faire frais .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un nouveau visiteur, si je ne m'abuse ? Soyez le bienvenu. Je suis allé sur votre blog, super sympa mais saturé de publicités...

      Supprimer
  13. Lumières et reflets superbes ! Tout comme le reportage au château ci-dessus !

    RépondreSupprimer
  14. M A G I E .... QUAND TU NOUS TIENS !!!!!

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures