Hêtre dans les bois

Quand il fait soleil, en cette période de l'année, j'ai envie d'être dans les bois, et quand je suis dans les bois, j'ai envie qu'il fasse soleil. Certains jours, il arrive que mon souhait se réalise, que le soleil perce le brouillard et illumine la forêt de ses rayons tamisés par les feuilles des arbres.




Commentaires

  1. Réponses
    1. Il n'est pas aussi spectaculaire que celui des érables, mais sa couleur est quand même très belle en automne.

      Supprimer
  2. Et comme tu aimes conjuguer les verbes être et partager , à nous d'admirer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère encore les verbes voir et regarder :-).

      Supprimer
  3. Belle lumière, magnifiques reflets d'automne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne sors pas tout de suite ta pelle à neige ;-).

      Supprimer
  4. Un gros + pour la 3 . Superbe luminosité . michel

    RépondreSupprimer
  5. Belle transparence dans un rayon de soleil. Les hêtres ont un feuillage magnifique en automne. Ils perdent leurs feuilles tardivement. Visuellement c'est intéressant mais en pratique pour le ramassage, c'est fastidieux !
    C'est peut-être l'occasion de rappeler la phrase mnemotechnique pour différencier le hêtre du charme : "le charme d'Adam, c'est d'être à poil"... autrement dit la feuille de charme est dentée, celle du hêtre est velue !
    Bonne journée, Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cette maxime :-). C'est vrai que ces deux arbres se ressemblent de loin. Je ne laisse pas souvent de commentaire sur ton blog, mais je ne rate jamais un article :-).

      Supprimer
  6. J'aime beaucoup la 1ère et la dernière avec cette transparence sur un joli fond. Il y a encore de beaux hêtres bien colorés en ce moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais ça évolue très vite. Trop vite :-\.

      Supprimer
  7. Le foyard, magnifique arbre, qui rend les forêts attrayantes dès la première pousse, jusqu'au feuillage roux, en passant par la faine, à la saveur si douce... J'aime beaucoup cet arbre. Comment l'appelez-vous dans ta région?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On l'appelle aussi foyard. Comment ça, la faine à la saveur si douce ?!? J'ignorais qu'on pouvait en manger...

      Supprimer
  8. j'aime ces feuilles pleines de lumière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qui indiquent la présence possible de trompettes :-).

      Supprimer
  9. Merci Olivier !
    Je vois que Gine utilise le mot "foyard". En Franche-Comté nous l'utilisons aussi.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'utilisation de ce mot semble avoir une portée géographique assez large, peut être parce que les fouets étaient faits à une certaine époque en bois de hêtre ?

      Supprimer
  10. Quelque chose pour toi sur mon blog, amitiés.
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, Leelo, de m'avoir décerné le prix Dardos, (il semble que ce mot signifie "fléchettes" en espagnol). Je suis très sensible à l'attention et j'espère que tu ne m'en voudras pas de ne pas appliquer les consignes données aux lauréats. En effet, ce prix est basé sur le principe de la diffusion pyramidale, à savoir que chaque personne le recevant est censée l'attribuer en l'occurrence à 5 autres personnes. Si chaque lauréat appliquait cette consigne, à la deuxième génération il y aurait 5*5 = 25 attributions, à la troisième 25*5=125 attributions... à la 20ième génération il y aurait (5 exposant 20) = un peu plus de 95 000 milliards d'attributions. C'est évidemment impossible au regard du nombre de blogs existants, et donc le système ne peut que s'étouffer de lui même. Ce qui est intéressant avec le phénomène "Premio Dardos", c'est qu'il s'est étouffé et a redémarré à différentes reprises depuis son apparition en 2005... Ce phénomène me semble inoffensif et plutôt bienveillant, contrairement à certaines escroqueries basées sur ce principe de diffusion pyramidale telles que le jeu de l'avion, les cercles d'abondance, etc. Mais j'ai pour principe de ne jamais participer à des systèmes pyramidaux. J'espère que tu ne m'en voudras pas. Par ailleurs, j'en profite pour encourager tous mes lecteurs à visiter les blogs qui sont accessibles à partir des liens situés en bas de la page principale de mon blog, et aussi accessibles en cliquant sur l'onglet Accueil :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures