Trompettes

Ces trompettes ont été cueillies et non coupées, ce qui est la pratique la plus courante pour cette variété alors que beaucoup de gens coupent les cèpes, par exemple. J'ai questionné à ce sujet le président de la société mycologique de Cote d'Or qui a eu la gentillesse de me répondre :
"Il est toujours préférable d’arracher délicatement le champignon avec un léger demi tour de main... plutôt que le couper avec un couteau qui peut laisser la volve d’une amanite en terre et rendre le champignon indéterminable et dangereux... on se sert ensuite du couteau pour apprêter les espèces comestibles... Le champignon est en fait que le fruit... le mycélium étant l’arbre... Laisser, par exemple, des pieds de cèpes qui vont pourrir n’apportent rien au mycélium... sinon des désagréments. Exemple du poirier... si on cueille délicatement les poires... pas de problèmes pour l’arbre... Si on arrache un branche à chaque fois, il y aura bientôt plus de poires... idem pour les champignons."



Commentaires

  1. Souvenirs d'une cueillette mémorable, il y a une quarantaine d'années... en forêt de Dreux... 7 grands paniers (on était nombreux) ! On en a mangé à toutes les sauces au repas du soir (entrée, plat, dessert, et ensuite pendant 1 an !!!

    Biseeeeeeeeeees de Christineeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans certaines circonstances, un sous-bois peut être couvert de ces champignons. Mais aujourd'hui, la plupart des coins sont connus et régulièrement visités :-).

      Supprimer
  2. Voilà une explication claire qui met fin à toute polémique.
    Nous en avons déjà mangé cette année en omelette . C'était un régal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En matière gastronomique, ce champignon fait presque l'unanimité :-).

      Supprimer
  3. Je viens de regarder tous les messages que je n'avais pas eu le temps de lire et j'ai appris beaucoup sur les champignons. Et plus encore, j'ai admiré, tes photos particulièrement réussies, toutes tes techniques m'épatent, moi qui ne fait que de la photo-plaisir ! Formidable, cette recherche. Olivier, Bon week-end aux champignons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Photo plaisir ou photo passion, l'important est de se faire plaisir.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. J'en fais sécher une partie. J'ai fait revenir les autres à l'huile d'olive pour les manger avec de la purée de carottes et pommes de terres et des lardons (je n'avais plus de viande dans le frigo). Mais je suis un piètre cuisinier et je les ai faites trop cuire :-\.

      Supprimer
  5. Et toc!!!
    Bon au moins la lumière a été faite sur la cueillette des champignons!
    Personnellement, je compense avec ceux qui en cueillent et qui en mangent car à la maison heu on en consomme pas!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en consomme pas beaucoup non plus. J'en cueille lorsque j'accompagne des amis qui en mangent. Tiens, d'ailleurs ça me fait penser à une célèbre météorologue qui n'a pas donné de nouvelles depuis quelque temps. Je crois qu'elle est occupée par une histoire de concours :-\.

      Supprimer
  6. Merci de partager ce retour de spécialiste.
    Et bon appétit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question en elle même était intéressante. Je pense qu'il y aura toujours des adeptes de couper les champignons et je respecte leurs idées aussi. Mais il faut toujours, à mon avis, garder une part de doute. La certitude est une forme de violence.

      Supprimer
  7. Moi aussi, je me suis posée la question récemment, faut-il arracher ou couper le pied des champignons pour ne pas nuire à la reproduction, je viens de lire des commentaires bien intéressants sur le sujet. D'autre part, concernant les cueillettes, je suis tout à fait d'accord que l'on puisse profiter des biens de la nature de façon raisonnable et comme en toute chose, ce sont les excès qui sont nuisibles ...... et je me permets d'ajouter qu'Olivier aime trop la nature pour la détruire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes parents et grands parents avaient déjà un avis sur la question et il semble que l'avenir leur ait donné raison :-).

      Supprimer
  8. Nous avons fait votre connaissance en lisant un commentaire que vous avez laissé sur le blog de Nanou. Nous avons parcouru votre blog et nous devons vous féliciter pour la qualité de vos photos et ces champignons magnifiquement mis en image dans leur environnement. En trois mots : chapeau l'artiste ;-)
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je découvre aussi beaucoup de blogs via les commentaires laissés sur ceux que je connais. En voilà un nouveau que je visiterai avec plaisir :-).

      Supprimer
  9. Merci pour ces explications !
    Je suis tellement occupée en ce moment, que je n'ai pas eu l'occasion d'aller cueillir les trompettes... Tu as dû te régaler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Humm je les ai laissées cuire trop longtemps. Mais je ferai mieux la prochaine fois :-).

      Supprimer
  10. Oh que c'est beau, que ça donne envie d'en manger et que c'est bien présenté!
    Bravo Olivier.... dommage pour la cuisson! LOL!
    Mes amitiés!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson