Les dalles du vieux lavoir

Comme promis hier, voici le détail des dalles de pierres qui pavent le sol du lavoir. On trouve encore ce genre de dalles dans certaines maisons de la région. Beaucoup de gens les ont néanmoins remplacées par du carrelage pour faciliter l'entretien de leurs sols, sans vraiment réaliser qu'ils sacrifiaient un trésor inestimable. Je connais aussi quelqu'un qui a cassé son carrelage pour remettre à découvert les dalles de pierres qui étaient en dessous. 




Commentaires

  1. Personnellement, j'ai opté pour de la pierre dans notre appartement. Rien ne remplace le charme des matériaux naturels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi, j'ai mis du plastique partout parce que j’habite de toute façon dans un pavillon qui n'a rien de "rural" ;-).

      Supprimer
  2. je suis d'accord avec thierry. :-)
    quand je regarde vos photographies je pense aux murs végétales mais pour des raisons que j'ignore ils sont souvent mal entretenus...Dommage
    Bon début de semaine.

    Jorge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre, il y a des toits végétalisés qui ne demande presque aucun entretien et qui présentent beaucoups d'avantages...

      Supprimer
  3. En effet , c'est ce qu'il y avait dans la maison de mes parents et qui doivent y être toujours d'ailleurs. Les dalles étaient patinées d'usure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est cette patine qui les rends si belles :-).

      Supprimer
  4. Des pierres dévoilées qui auraient tant à raconter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ce jour où un photographe est monté sur cette étroite corniche pour les photographier :-).

      Supprimer
  5. Impossible de faire un plancher chauffant avec de telles dalles!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certainement possible, mais il faut un isolant en dessous et ça doit être cher :-\.

      Supprimer
  6. Un matériel noble, très beau. J'aime particulièrement le ton rosé de cette pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celles-ci sont un peu délavées, bien que colorées par la lumière du soir. Mais dans les maisons, elle ont une très belle couleur chaude.

      Supprimer
  7. Nous avions ce genre de pierre dans notre maison de campagne de 1736, près de la forêt de Chaux. Il s'agissait de pierre des carrières du village de Sampans (39). Ces dalles ne sont pas d'épaisseur constante : 10 cm d'un côté et 25 cm de l'autre par exemple. Seul le dessus est à peu près plane. une galère pour trouver un tailleur qui accepte de retailler ces pierres. Elles passent difficilement sous la lame.
    Voici une anecdote : nous les avons déposées afin de faire venir une arrivée d'air sous la cheminée (un travail de Romain). En dessous des dalles, nous avons trouvé une couche de 30 cm de remblai.
    Et sous la couche de remblai, les carreaux de terre cuite d'origine qui avaient été laissés en place. Renseignements pris dans la famille auparavant propriétaire depuis le XVIIIe, les dalles de pierre avaient été posées lors de travaux de "rénovation" si l'on peut dire, dans la deuxième partie du XIXe siècle, à l'occasion d'un mariage. Il semblerait donc que ces pierres ont été considérées comme un matériau "moderne" par rapport aux carreaux de terre cuite brute !
    Pour l'occasion, les murs et les plafonds avaient été plâtrés, ce qui était, là encore, nouveau ! Nous avons enlevé plâtre et lattis du plafond et nous avons découvert une magnifique poutraison en chêne de la forêt de Chaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les maisons de campagne sont souvent le théâtre d'aventures familiales. Dans la cave de celle d'une de mes tantes, nous avions trouvé une petite fiole bouchée à l’émeri contenant une sorte de liqueur à l'odeur incroyable. Elle ne devait, toutefois, pas être aussi ancienne que les carreaux de terre cuite de ta maison. Dans la maison de campagne de mon frère, la cuisine est pavée de dalles calcaires. Sur l'une d'elles, il y a une sorte de plante fossilisée.

      Supprimer
  8. Ah oui, elles sont belles ces dalles et je connais des maisons qui en possèdent encore, c'est une chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont recherchées par quelques amateurs.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes