Les coprins d'abord

C'est la période des champignons. Dans les bois, ils sont légion. Rouges, violets, jaunes, bruns, gris, petits ou grands, comestibles ou toxiques. Ce moment de l'automne, quand les feuilles commencent à jaunir et que les champignons sont a leur apogée, est celui que je préfère. Je vais en forêt aussi souvent que possible. Cela devient presque addictif. Je vous montrerai d'autres champignons, mais comme le veut la tradition, les coprins d'abord ! J'ai rencontré ceux-ci dans un champ labouré.



Commentaires

  1. Les coprins sont très photogéniques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec une lumière pareille, même des clous seraient photogéniques :-). La chance que j'ai eue ici, c'est que les champignons étaient dans un champ sans végétation. Le sujet principal est donc bien mis en valeur.

      Supprimer
  2. Ici les gens les mangent , ils en raffolent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais je ne connais pas les variétés comestibles. Et ceux-ci poussent dans un champ qui a été peut être déjà traité.

      Supprimer
  3. Ils sont beaux ces coprins par cette clarté, cette juste clarté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce fût une très bonne surprise de les rencontrer.

      Supprimer
  4. J'ai un coin de pelouse, près du grand charme, où les coprins viennent chaque année. Je les laisse car je les trouve décoratifs. Ils sont en train de sortir.
    Il faut les consommer jeunes et ne pas boire d'alcool en même temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sur que le coprin chevelu soit concerné par cette histoire d'alcool. Mais je ne fais pas autorité en la matière et le principe de précaution doit l'emporter, à savoir poser la question à un spécialiste en lui apportant les champignons pour éviter toute erreur. Les pharmaciens remplissent-ils toujours ce rôle ?

      Supprimer
  5. Ils sont mignons, j'en ai photographié il y a peu...
    Jolies photos !!
    Bizzz, Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était la première fois que j'en rencontrais qui étaient aussi photogéniques.

      Supprimer
  6. Très belles photos de ces délicieux Coprins chevelus, quelle lumière engageante!
    Ils sont si bons tant qu'ils ne noircissent pas!
    Bravo Olivier, bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'ils se développent très vite, et j'imagine aussi qu'ils ne se conservent pas. Il y a peu de risque d'en trouver au supermarché. Mais ceux-ci étaient dans un champ, donc il n'aurait pas été prudent de les consommer.

      Supprimer
  7. Toujours en bande les coprins :-) Jamais l'un sans les autres !
    Douce lumière à ton service!

    RépondreSupprimer
  8. PS:
    Désolée de n'avoir pasrépondu à ta question sur mon bog à propos de ma façon d'accentuer mes photos.
    Je les passe dans un format horizontal crée avec Photoshop (PSD) puis je leur donne 100% de netteté avec le filtre ad hoc.

    Et pour les pharmaciens, hélas ils ne connaissent pas toujours les champignons... Je suis d'accord avec toi: ne pas consommer d'acool avec les coprins (ou quelque champignon que ce soit d'ailleurs) n'est pas sérieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la précision concernant le post-traitement de tes photos. Concernant l'alcool, je n'en consomme jamais, mais je crois que c'est effectivement déconseillé avec certaines variétés de coprins.

      Supprimer
  9. *** Coucou Olivier !
    Ces champignons en forme d'esquimaux (glaces) sont mignons !!! :o)
    Merci pour ce beau partage à travers cette série de photos !!!
    et bises ensoleillées de Thaïlande ! :o) ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Nancy. Je ne mets pas toujours de commentaire, mais je ne manque jamais un billet sur ton blog :-).

      Supprimer
  10. J'espère toujours en trouver sur la pelouse, mais cette année c'est nul!
    Il y a une champignonnière à côté de Sainte qui en produit pour le commerce.
    J'ai longuement discuté avec eux, ces coprins sont excellents parait-il contre le diabète.
    Merci pour tes passages chez moi!
    Un coucou à la Suisse qui est à moitié ma patrie! ;-)
    Bonne journée Olivier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignorais que cette variété pouvait être cultivée. Comme ils sont très fragiles, ce ne doit pas être facile de les commercialiser.

      Supprimer
  11. Tu a photographié ces champignons tres bien, Olivier. Mes compliments. Merci pour ton commentaire sur mon blog. J'ai mis le gadget de traduction pour mon blog afin que tu peux comprendre le texte. Mais les traductions de Google ne sont malheureusement pas toujours correct. Bonne soirée. Salutations, Joke

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Olivier!
    Merci pour tes passages chez moi, c'est très apprécié! ;-)
    Quand est-ce que tu nous proposes de nouvelles images???!!!
    Mes amitiés et bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en publie plusieurs chaque jours. Pour voir les plus récentes, il faut cliquer sur le mot Ruralité tout en haut de la page ou taper www.ruralite.net :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes