Châtaignes

Je les ai photographiées sous l'arbre, il y a une quinzaine de jours. Je garde toujours des photos en réserve de manière à pouvoir assurer une publication quotidienne. Parfois, je me fais rattraper par l'avancée de la saison. Les châtaigners sont rares dans ma région où la terre est très calcaire, mais leurs fruits sont très beaux et parfaitement comestibles.



Commentaires

  1. Magnifique de précision, chaque piquant bien agressif! On a envie de les croquer toutes crues!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Agressif tu l'as dit. Sans une bonne paire de gants, c'est très difficile de manipuler ces trucs là !

      Supprimer
  2. Elles sont jolies et elles doivent être bien parfumées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai mangé une fois. Mais je n'ai pas décelé de différence avec celles du commerce :-).

      Supprimer
  3. Du coing, des châtaignes, bouge pas j'arrive!!!
    Si tu veux en échange je t'apporte des noix, elles ne sont pas de chez moi mais elles sont de 2012!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très petites châtaignes et très peu de coings cette année. Mais ce n'est pas la taille ni la quantité qui compte, lorsque notre ration alimentaire ne dépend pas de ces ressources.

      Supprimer
  4. Waou, de treeeeeees jolies photos, Olivier !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Miam, tes superbes photos me donnent envie d'aller achteter des châtaignes pour me les faire griller au four :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sont-elles cultivées sur le continent américain, où importées d'Europe ? En tout cas, c'est de saison.

      Supprimer
    2. Hélas, on en trouve très difficilement ici, la confiture de châtaignes n'existe pas et les châtaignes grillées, vendues dans les rues comme en Europe, sont innexistentes. Mais parfois, avec beaucoup de chance, on en trouve dans les magasins et on peut se les griller soi-même :)

      Supprimer
  6. Ca sent bon l'automne avancé ,le coin du feu et la foire de la Saint Martin à Bonneville.(On y vent les cornets de châtaignes).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours vu à Dijon, en hiver, un vendeur de cornets de châtaignes. Je me demande s'il est encore là...

      Supprimer
  7. J'en ai photographié aussi mais pas encore publié !
    Bonne soirée Olivier

    RépondreSupprimer
  8. Et les châtaigniers sont tellement rares dans ma région qu'il n'y en a pas! (pas plus que des noyers ou des noisetiers) et je le regrette car j'adore ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je viens de faire quelques recherches sur le WEB et j'ai appris que les châtaigners du continent américain ont été décimés par une maladie. J'ignore si les châtaignes qu'ils produisaient étaient consommée par les humains.

      Supprimer
  9. Superbes ces châtaignes photographiées ainsi. Connais-tu le miel de châtaignier ? c'est mon préféré, il a beaucoup de goût, je l'ai connu pour la 1ère fois en Lozère, mais depuis j'arrive à en trouver dans les foires aux produits régionaux , ils viennent souvent d'Alsace, là-bas, il y a pas mal de châtaigniers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas trop le miel et j'ignorais qu'il existait du miel de châtaigner. Je n'ai même jamais vu de fleur de cet arbre car non seulement ils sont très rares dans le dijonnais, mais ceux que je connais sont très hauts. Tout de même, il faudra que j'aille voir, et si possible sentir, au printemps :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson