Chardons

Les grands chardons qui bordent les champs sont maintenant complètement secs. Leur couleurs brunes et dorées s'accordent avec celles des dernières chaumes. Ils apportent un peu de relief aux paysages de plaine rendus un peu monotones par l'arrivée de l'automne.



Commentaires

  1. J'adore leur graphisme et je ne manque jamais de faire un tour dans les jachères pour admirer leurs écouvillons! J'ai ainsi remarqué que même en fleurs, ils sont très graphiques. J'avais fait un billet sur cette jachère - même deux je crois! bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leurs écouvillons. Bien vu. Il y a encore quelques années, je ne connaissais pas ce mot. Je ne l'ai jamais vu dans ce contexte. Est-ce une invention personnelle ?

      Supprimer
  2. Sa solitude dans le plaine est étonnante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'un coté, les champs sont déserts en cette saison, et de l'autre, les bords de routes sont fauchés. Alors il reste peu de place pour les chardons...

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ta nouvelle mise en page, il faudrait que je me penche sur le sujet, je trouve que les images sont mieux mises en scène et le résultat est agréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage qu’il faille bidouiller pour pouvoir mettre des images cote à cotes. Peut être y a t-il des solutions avec d'autres modèles.

      Supprimer
  4. J'adore les chardons...
    J'aime bien cette ligne d'arbres qui ponctue l'horizon.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. Une plante très graphique. Je pense que tu sais que leur nom tient au fait que ces chardons étaient utilisés pour carder la laine ?

    RépondreSupprimer
  6. Il paraît que leurs graines sont le régal de certains oiseaux.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures