Vieille vigne

Il reste encore quelques-unes de ces "vignes à piquette" dans la vallée de la Vingeanne. Ce sont les vestiges d'une époque où beaucoup de gens faisaient leur vin. La vigne pourvoyait à la consommation familiale pendant une année. Le vin était alors un des rares luxes dans une vie difficile. Aujourd'hui, beaucoup de gens préfèrent acheter des cubis au supermarché. Mais ces vignes avaient aussi l’avantage de contribuer à la diversité des cultures.






Commentaires

  1. *** Hello Cher Olivier :o) !!!!

    Merci pour ces magnifiques photos de la "vieille vigne".

    J'en profite pour te souhaiter une bonne fin de semaine !!! :o) BISOUS de Thaïlande ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  2. Mon grand père faisait aussi sa "piquette", avec du blanc! Et ton billet m'émeut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes grands parents paternels avaient aussi une vigne, je crois. Mais je n'ai pas connu cette époque. Dans mon village, on cultivait notamment le cépage Noah qui avait la réputation de produire un vin qui rendait fou. Mais en fait, la quantité consommée devait être plus en cause que la qualité.

      Supprimer
  3. Du vin en cubi, triste époque tout de même ! Ouvrir une bonne bouteille fait partie du charme de la dégustation d'un vin.
    Très jolies en tous cas ces vignes d'une autre époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue ne jamais boire de vin, ou autre boisson alcoolisée. La dernière fois que j'ai acheté du vin, c'était en cubi, mais c'était pour faire un court bouillon destiné à la cuissons d'écrevisses :-).

      Supprimer
  4. Ma mère, pendant ses étude, faisait les vendanges, elle en a gardé un très bon souvenir.
    Sur la première photo, les raisins sont justes énormes!
    un joli aperçu ce qui va nous arriver sur nos tables bientôt..Merci pour vos visites.
    Un très bon Week End!

    jorge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De nos jours, les rentrées universitaires sont plus tôt, dès de début de septembre, et les étudiants ne peuvent plus faire les vendanges. Pour ma part, je raffole du raisin directement cueilli sur la vigne :-).

      Supprimer
  5. Il me semble que mon grand-père maternel faisait aussi de la piquette, en tous cas il y avait du raisin dans son jardin!!!
    Plus récemment il y a une 10aine d'années un monsieur faisait sa piquette dans le village du père à Serge et être invité à boire un coup dans la cave à Robert, dans un verre violet de tanin (fallait pas craindre), face à un calendrier de femme dénudée, était un grand honneur!
    Maintenant Robert, le cancer l'a traversé et il achète des cubis comme tous ses copains, et nous on garde nos souvenirs de sa cave!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait cette année des boutures d'une treille qui produit de succulents raisins. Je vais en planter chez moi:-).

      Supprimer
  6. J'ai bien connu cet épisode, mon père possédait une petite vigne , j'ai donc participé à l'entretien, aux vendanges, ce vin n'était pas terrible tout de même ..... il paraît que le degré était particulièrement faible, c'est peut-être aussi pour ça qu'ils pouvaient en boire autant !
    La maison de mes parents avait aussi une treille quand j'étais jeune, ils avaient également quelques pieds de vigne qui existent encore actuellement, j'ai d'ailleurs cueilli du raisin la semaine dernière, il était excellent, très sucré. J'en ai même fait un peu de confiture, elle est délicieuse, ça remplace un peu celle de mûres que je n'ai pas pu faire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, finalement tu es arrivée trop tard pour les mûres :-). Et maintenant il pleut ;-). Je n'avais jamais entendu parler de confiture de raisin.

      Supprimer
  7. Superbes photos, j'aime particulièrement la 1ère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi j'aime bien cette opposition des couleurs presque complémentaires, à la fois vives et douces.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson