Bédegar ou galle du rosier

Ces excroissances bien visibles en ce moment sur les églantiers sont dues à un parasite, une petite mouche nommée cynips du rosier dont les larves se développent à l'intérieur. La particularité de ces insectes est leur mode de reproduction essentiellement parthénogénétique. En d'autres termes, la plupart des femelles font des bébés toutes seules ! La nature ne cesse de m'étonner.



Commentaires

  1. Merci pour l'information.
    Heureusement que nos femmes ne font pas leur affaire toutes seules... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, je ne prendrai pas parti sur ce terrain glissant ;-).

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je n'y avais pas pensé en ces termes, mais oui, ce sont de bien jolis pompons :-).

      Supprimer
  3. Dommage que ce soit un parasite parce que c'est joli!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, c'est un gentil parasite qui ne nuit pas vraiment à la plante car on trouve rarement plus que quelques "pompons" sur le même pieds.

      Supprimer
  4. je suis d'accord c'est très joli , à ma connaisance je n'en n'en jamais vu,ou je vais devoir être plus attentif; on dirait un peu des éponges de mer...c'est fascinant et c'est trés beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en vois régulièrement depuis mon enfance, mais il n'y en a peut être pas dans toutes les régions.

      Supprimer
  5. Ha oui , j'apprend quelque chose car j'en vois beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu ne connaissais pas l'origine des ces pompons ? Lorsque j'étais gamin, je les ouvrais pour regarder les larves à l'intérieur.

      Supprimer
  6. Une bien belle galle ! Toujours se méfier de ce qui est trop beau :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'insecte aussi est très joli. Je l'ai vu sur des photos publiées sur le WEB, parce que dans la nature, il doit falloir un sacré coup de chance pour tomber dessus !

      Supprimer
  7. Ah tiens, une bestiole que je n'ai pas eue sur mes rosiers cette année, c'est dingue!! J'ai eu tout le reste, je crois, et en particulier ces champignons qui tâchent les feuilles de noir (et qui font mourir les feuilles qui jaunissent et tombent) comme sur ta photo. Je crois que je n'ai jamais vu ces pompons, c'est vraiment surprenant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf, tu avais acheté des plantes déjà malades. Il faudrait que tu renouvelles toute la terre et que tu nettoies tes pots pour l'année prochaine. Il y a peu de chance que l'insecte aux pompons soit présent dans la jardinerie :-).

      Supprimer
  8. Ah j'aime beaucoup et en ce moment leurs couleurs sont belles et très variées, dans quelque temps, ça deviendra couleur marron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et c'est valable pour presque toutes les plantes et arbres...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes