Herbes folles

En limite des zones fortement impactées par l'Homme, on trouve des plantes sauvages et/ou plus ou moins opportunistes qui contribuent au charme de l'été. Imaginez ce que serait la campagne sans ces petites fleurs des talus, des fossés et des bords de chemins...




Commentaires

  1. Je faisais la remarque récemment : depuis que les Collectivités locales ont renoncé à désherber et faucher à tout-va, les bords de route ont retrouvé bien du charme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, un fauchage modéré favorise la diversité végétale.

      Supprimer
  2. La dernière photo représente de la vipérine dont le nom n'a rien a voir avec le serpent.

    Excellente pour les abeilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après Wikipédia, les gens pensaient autrefois que la vipérine soignait les morsures de vipères.

      Supprimer
  3. Eh bien c'est marrant, en reprenant le chemin du travail aujourd'hui (hier, il est déjà jeudi à l'horloge) et en ouvrant ton blog maintenant je m'aperçois que j'ai l'impression de ne pas avoir vu une fleur aujourd'hui (hormis celles de mon jardin) à croire que le chemin de la reprise ferme les yeux sur la nature, faisant place à ce qui va nous attendre après une longue absence...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce pourrait être une explication mais j'ai constaté que la variété et le nombre de fleurs sont inversement proportionnels à la fréquentation de la route. Au bord des petites routes, il n'y a que de l'herbe et une occasionnelle carotte sauvage, alors que les grands axes routiers sont le théâtre d'une pléthore de fleurs sauvages magnifiques :-\.

      Supprimer
  4. Jolie série... J'aime particulièrement la photo de millepertuis, avec les piquets qui la structurent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et derrière le foin fauché. Ce petit coin était très agréable dans la "réalité", d'autant qu'il s'agit d'une toute petite route conduisant à une forêt et que souvent, comme je le disais dans le commentaire précédent, ces routes ne sont pas fleuries.

      Supprimer
  5. Ce tournesol doit être un rescapé de l'année précédente, j'aime beaucoup longer les champs de céréales où quelques tournesols sont disséminés sans l'aide de l'homme.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes