Moissons et labours

C'est la pleine période des moissons. En quelques heures, les grosses moissonneuses engloutissent des hectares d'orge, de colza ou de blé. Quelques jours à peine après la récolte, certains champs sont déjà labourés. C'est le moment de l'année où les paysages ruraux se transforment le plus rapidement.


Commentaires

  1. Imposantes machines. Peut-on parler encore des "gens de la terre" ?
    Photographiés de cette façon, on oublie le bruit et les odeurs de gas-oil de ces engins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A peropos de labours , le blog , c'est un labeur.
      Ceci est un essai , ça marche sur Mozilla.

      Supprimer
    2. Ah, c'est un sujet complexe. Je pense que l'agriculture est à l'image de la société actuelle. Les exploitations sont plus grandes et moins nombreuses, les moyens de production ont été adaptés en conséquence. Certains paysans sont très critiques à ce sujet et je ne peux leur donner tort.

      Supprimer
  2. On fait comme on peut , le commentaire précédent s'affiche en réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aurais-tu un problème pour mettre des commentaires sur mon Blog ? Je viens de faire un essai chez ma voisine et ça a fonctionné. Par contre, depuis quelques semaines, j'ai des problèmes avec tous les blogs hébergés par Blogger (y compris le mien) : souvent, j'ai un message d'erreur après avoir posté un commentaire ou juste en me rendant sur un blog (y compris le tiens).

      Supprimer
  3. Test de commentaire depuis chez Annick.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est moi qui ai envoyé ce commentaire ;-).

      Supprimer
  4. Oui, en ce moment tout va très vite, il suffit de quelques jours sans pluie et tout se transforme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y compris au jardin où je ramasse tous les deux jours des kilos de cornichons, courgettes et haricots. Toujours pas de tomates.

      Supprimer
  5. L'arrosage aura été très peu nécessaire toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est quand il y a des réserves d'eau qu'on a pas besoins d'arroser...

      Supprimer
  6. Réponses
    1. C'était un coup de chance qu'il y ait ces nuages. En photographie, on est tributaire de la lumière et en plein après-midi, il est rare d'obtenir de bons résultats.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson