Andains de paille

Je ne trouvais pas le mot "andin" dans le dictionnaire et il m'a fallu quelques minutes de recherche sur Internet pour réaliser que je n'utilisais pas la bonne orthographe. Les andains sont ces bandes de paille que la moissonneuse batteuse laisse derrière elle. Dommage, la lumière de début d'après-midi n'était pas idéale pour faire des photos, mais je n'ai pas toujours la disponibilité requise pour être au bon endroit au bon moment.



Commentaires

  1. Tiens, c'est marrant, je n'ai jamais vu le mot "andain" écrit auparavant et je ne l'aurais surement pas bien orthographié!
    Quelle différence entre nos régions, entre l'agriculture quasi industrielle de la Côte d'Or et l'agriculture artisanale, sur de petites parcelles de la Haute-Loire.
    Ceci étant dit, la géographie des territoires fait aussi la différence!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La différence sera encore plus saisissante dans deux ans lorsque toute la plaine de la Vingeanne sera criblée d’éoliennes géantes :-\.

      Supprimer
    2. Les éoliennes on a déjà mais à petite dose, vu que le territoire ici ne permet pas d'ien installer par dizaines!
      Par contre nous avons des champs photovoltaïques pas plus gracieux que les éoliennes et à mon avis moins performants, vu notre climat.

      Supprimer
  2. J'aime bien la troisième photo...
    Sur une telle surface, je trouverais certainement le temps long s'il me fallait moissonner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans parler de labourer, de semer... Ce doit être monotone, mais presque chaque métier comporte des activités rébarbatives. Dans le mien, ce sont les corrections de copies ;-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures