Nouvelles cultures

C'est assez nouveau de voir des champs jaunes à fin du mois de mai, alors que le colza a défleuri depuis longtemps. Il s'agit bien sûr de moutarde. Quand à la dernière photo, elle représente une variété de céréale que je rencontre rarement et que je ne sais pas identifier.




Commentaires

  1. J'aime bien la troisième photo, avec ces bandes ... Je ne peux pas te renseigner pour la céréale - mais le petit château d'eau, je l'ai reconnu ! Excellent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire que tu as reconnu ce modèle de château d'eau, ou celui là en particulier ? :-)

      Supprimer
  2. Quelle est la différence entre le colza et la moutarde ? Je croyais que c'était pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux plantes se ressemblent. La moutarde a des feuilles vraiment vertes, et non bleutées comme celles du colza. Une variété pousse à l'état sauvage, notamment dans la terre de remblais, près des chantiers de construction.

      Supprimer
  3. Belles strates colorées et mouvantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ces fleurs jaunes comme celles du colza à coté d'herbes hautes, ça donne un visuel très inhabituel.

      Supprimer
  4. Olivier, je pensais que la moutarde ne poussait pas en France. J'ai lu quelque part que la moutarde utilisée pour fabriquer la moutarde de dijon vient de plants pousses au Canada. Maintenant, ça m'intrigue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que je parle de nouvelles cultures. La culture de la moutarde est "relancée" en Bourgogne depuis quelques années. J'ai entendu dire que c'était nécessaire pour conserver l'appellation "moutarde de Dijon".

      Supprimer
  5. Peut-être du petit épeautre, à vérifier pour la dernière photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra que je récupère un épis et des feuilles pour confirmer l'hypothèse. Mais je ne connais pas de site d'identification des céréales.

      Supprimer
  6. J'aime bien ce château d'eau très discret sur la dernière photo.
    Je ne pense pas que ce soit du seigle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aime bien cette petite singularité qui donne une personnalité à la photo. J'ignore si c'est du seigle, mais les tiges sont très hautes, plus d'un mètre de haut.

      Supprimer
  7. "Moutarde de Dijon" est devenue une appellation générique... Il y a de la "Moutarde de Dijon" du Canada, d'Australie ou d'ailleurs.
    Dans la région quelques producteurs souhaitent voir naître une AOC me semble-t-il...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être est ce projet d'AOC qui motive le retour de cette culture. Je dis "retour" parce que je suppose qu'au 14ième siècle, ont importait pas la matière première du Canada !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Variété anciennes de pommes