Mouron rouge

C'est une plante discrète qui se développe sur les sols dénudés et produit de petites fleurs oranges. Il existe une variété bleue que je ne rencontre que très rarement.





Commentaires

  1. impossible à reconnaître alors que je la connais très bien puisqu'elle est toxique pour les lapins et j'ai appris ça dans mon enfance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tu ne l'aurais pas reconnu ? La macro photographie nous fait changer d'échelle :-).

      Supprimer
  2. C'est clair, a l’œil nu et sans trop s'approcher on ne voit que quelques tâches rougeâtres presque pâles alors qu'en macro c'est tricolore, jaune, rouge et violet.
    Ainsi je pense que le mouron se dévoile ici sous son jour le plus optimal comme si l'échelle devait s'adapter à la fleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les touches de jaune et de violet passent inaperçues à l’œil nu. De plus, le sol est bas et ont se met rarement à genoux lorsqu'on se promène dans la nature :-).

      Supprimer
  3. C'est vrai, la macro rend plus difficile l'identication... car elle nous montre une fleur différente de celle que l'on voit habituellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans parler des taches noires sous les feuilles que je n'avais jamais remarquées.

      Supprimer
  4. Je ne l'avais vu de cette façon. Les photos le mettent vraiment en valeur.
    Samedi j'ai visité l'écoquartier de Freiburg. Là les herbes folles vivent leur vie sans qu'on les dérange...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve plus d'herbes folles et de fleurs sauvage près de Dijon qu'à 40 Km, dans la campagne.

      Supprimer
  5. Très belles cette série; j'aime beaucoup l'avant-dernière! Finesse et délicatesse sont de mises aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est celle que j'aime le moins, mais on a tous des goûts différents :-).

      Supprimer
  6. Quel rendu magnifique pour cette si petite fleur aussi discrète, j'aime bien ce mouron rouge que je remarque dans mes randos à cause de sa couleur si rare dans la campagne. Les dernières photos sont superbes mais les autres aussi ! difficile de choisir .........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la couleur orange n'est pas si fréquente parmi les fleurs sauvages.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes