D'autres coquelicots

Dans cette série, les coquelicots sont un peu moins isolés. Je n'ai pas encore vu de grandes surfaces remplies de ces fleurs rouges qui nous annoncent l'été. Plus on s'éloigne des villes, moins elles sont nombreuses.




Commentaires

  1. C'est magnifique les coquelicots mais si éphémères, dommage. Ce sont des fleurs qu'on pourrait presque voir s'ouvrir à l’œil nu, j'aime quand ils sont encore tout fripés et qu'ils viennent de perdre leur enveloppe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai rencontré quelqu'un qui a vu un coquelicot s'ouvrir à l'oeil nu :-).

      Supprimer
  2. L'essentiel est le petit rayon de soleil pour les attraper à contre-jour, le contre-jour qui révèle si joliment leur transparence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la transparence des pétales contribue à la beauté de cette fleur.

      Supprimer
  3. Je viens de rentrer de faire un tour à vélo et j'ai vu un champs de céréales (orge je crois) envahi par les coquelicots ça veut dire qu'il ne devait pas être trop traité. Je n'avais pas mon appareil photo ,pourtant la lumière du soir était belle et en plus j'ai un soucis avec la carte mémoire , je ne peux pas lui faire confiance , elle efface mes photos une fois sur deux. J'en attend une autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu comme au temps de l'argentique, quand une pellicule était voilée.

      Supprimer
  4. Que c'est beau ! J'apprécie tout particulièrement la deuxième photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle où la moitié droite est complètement floue. Je me suis demandé si ça ne créait pas un trop fort déséquilibre. Mais finalement je l'aime bien aussi, elle a un coté un peu mystérieux.

      Supprimer
  5. La deuxième et quatrième photos sont vraiment belles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la quatrième, je trouve que la couleur du ciel n'est pas géniale. On pourrait mieux faire dans le même style.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson