Compagnons blancs

Une plante typique des bords de routes et de chemins qui fleuri dès la fin du printemps et pendant une bonne partie de l'été.





Commentaires

  1. Ce blanc a l'ai r d'une pureté impressionnante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une sorte de "voile" du au contre-jour et à la lumière rasante du soir.

      Supprimer
  2. JE pensais qu'on appelait ça des silènes.
    Compagnons blancs , c'est plus joli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce sont des silènes alba, c'est aussi un joli nom :-).

      Supprimer
  3. Pour Henriette, c'est aussi des silènes.
    Je trouve que tu as bien su rendre leur blancheur, ce n'est pas facile de photographier des fleurs blanches, je suis souvent déçue. Il faut probablement faire un réglage pour les sous-exposer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici, l'astuce à consisté à les prendre en contre-jour. Le fond étant lumineux, ça réduit le contraste avec le sujet. Ensuite, j'ai légèrement retravaillé le contraste (Tons clairs/Tons foncés sous Photoshop Element) pour justement rendre les pétales un peu plus foncés et révéler leurs nervures.

      Supprimer
  4. Comme ils sont beaux ces compagnons. J'ai de mon côté, toujours beaucoup de difficultés à photographier les blancs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut souvent sous-exposer et en post-traitement, au besoin, atténuer le contraste. C'est particulièrement délicat quand la fleur est directement éclairée par le soleil.

      Supprimer
  5. Moi qui pensais être seule à aimer ces fleurs...
    Superbe rendu !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures