Du bois en grande quantité

Il me semble que d'année en année, l'exploitation des forêts s'accélère. Les engins xylovores réduisent en quelques jours des hectares de forêts à l'état de troncs découpés et empilés, prêts à être utilisés comme matière première ou comme source d'énergie. Mais même dans ces funestes tas de bois, il y a de la beauté.






Commentaires

  1. Je croyais que, quelle que soit la région considérée, la forêt était soigneusement surveillée, entretenue et les coupes organisées dans un certain respect de manière à favoriser la pousse des arbres tout en éliminant le bois inutile. Mais les propriétés privées sont sans doute gérées autrement, car les empilements que vous montrez sont impressionnants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que les propriétaires privés ont moins de contraintes et de compte à rendre.

      Supprimer
  2. Est ce que tu t'es amusé à calculer l'âge de ces arbres?On dirait qu'ils ont une vingtaine d'années.
    Les cercles sur les troncs me font penser aux traits marrons sur les cartes IGN qui marquent les dénivelés.(10mètres entre chaque traits et 50 entre deux traits plus foncés).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais plutôt entre 25 et 30 ans. Le sapins sont parmi les arbres qui grandissent le plus vite.

      Supprimer
  3. Une belle série de photos qui me fait un peu penser à l'automne alors que le printemps a tant de mal à démarrer :)
    Je vais sur tes post précédents pour y voir les couleurs des fleurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, souvent les coupes de bois se font en hiver.

      Supprimer
  4. Bon pour ce réchauffer en hivers, mais pas bon pour les forets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un tel bois sera peut être utilisé pour la construction de maisons et de meubles...

      Supprimer
  5. C'est que les forêts ressemblent de moins en moins à des forêts, ça devient de plus en plus des espaces boisés exploitables aux arbres jeunes alignés au cordeau qui pourraient bien s'affaler comme des dominos au moindre coup de vent. Et plutôt que de nettoyer, on coupe le plus facile et pas forcément dans que dans les espaces privés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains que les essences à croissance rapide soient privilégiées pour les futures plantations et que la sylviculture devienne de plus en plus intensive. J'espère qu'au moins les Forêt domaniales échapperont à cette tendance.

      Supprimer
  6. Je remarque que ces arbres sont de petite taille,( je ne pensais pas qu'il y avait autant de sapins dans ta région ) j'ai l'habitude de voir plutôt de gros troncs de chênes, hêtres , etc .... surtout à l'occasion de mes randos dans les Vosges Saônoises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il y a pas mal de forets de résineux dans la région de Dijon, mais ils sont toujours coupés assez jeunes. On ne trouve pas ces immenses sapins qu'on peut rencontrer dans les régions montagneuses.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures