Pruneliers en fleur

Cette fois-ci, ça y est, nous sommes en pleine période de floraison des buissons d'épines noires. Comme toujours, la densité de fleurs est impressionnante. Il y a deux ans, toutes ces fleurs avaient trouvé moyen de ne produire aucune prunelle. L'année dernière, au contraire, les arbustes étaient couverts de ces petites boules bleu sombre au goût particulièrement âcre.


Commentaires

  1. Ta seconde photo est superbement précise ! Sais-tu que si l'on attend que la prunelle a gelé, elle est spécialement douce ayant perdu son astringence ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère toutefois la première. Concernant les prunelles, je n'ai jamais été tenté d'en manger, même après les premières gelées, mais je serais tenté d'en faire une sorte de coulis ou gelée...

      Supprimer
  2. Et macérées dans le gin... un délice , Attentions à déguster à petite dose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais essayer de faire macérer les fleurs. Ça devrait donner un sacrée tord-boyaux ;-).

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la 2ème photo, les fleurs sont délicates sur ce fond vert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que la deuxième photo (aussi commentée sur flickr) ait plus d'adeptes.

      Supprimer
  4. Olivier , les fleurs , ça se ferait plutôt en tisane comme beaucoup des fleurs mais je n'ai pas essayé d'ailleurs , il est difficile d'en trouver chez nous , je ne connais qu'un seul endroit.
    Par exemple les fleurs de primevères officinales sont excellentes en tisane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutes les fleurs d'arbres fruitiers sont elles consommables ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Variété anciennes de pommes

Nouvelles cultures