Roseaux à massettes

C'est l'époque où les quenouilles de ces roseaux se délitent en des millions d'akènes qui sont emportés par le vent. C'est un spectacle à ne pas manquer.



Commentaires

  1. Tout duveteux dans le soleil ... Lors de ma balade d'hier, j'ai remarqué ausi le jeu du soleil dans une jachère : origans, graminées, toutes les herbes paraissaient d'argent ! C'est un moment magique et tu as su le capter !

    RépondreSupprimer
  2. Superbe! C'est quoi les massettes?

    RépondreSupprimer
  3. Hello, Gin et DrCaSo. Le massettes sont les truc marron en haut des tiges. J'ai lu qu'au Québec on les appelle des quenouilles.

    RépondreSupprimer
  4. Ah merci :) Les deux mots sont jolis.

    RépondreSupprimer
  5. La poussière de l'hiver s'envole pour laisser place au renouveau du printemps.
    A propos des roseaux,tu demanderas à Manue ce à quoi ça lui fait penser ! ! ! !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson