Elles sont légion

C'est le moment de la pleine floraison des fragiles anémones hépatiques. Profitez-en, car ensuite il faudra attendre l'année prochaine.



Commentaires

  1. Les sous-bois sont bleus, comme si elles avaient apprécié le froid de cet hiver ! C'est du bonheur à l'état pur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand en plus on est seul, par un après-midi printanier, au milieu du chant des oiseaux et entouré par les fleurs, on se ressource complètement.

      Supprimer
  2. Elles sont superbes et dire qu'il n'y en a pas chez moi.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais lorsque tu fais des randonnées aux "milles étangs" tu n'en vois pas ?

      Supprimer
    2. Non Olivier, je n'en ai jamais vu, mais je me demande s'il n'y en a pas dans le Haut-Doubs et le Jura ?

      Supprimer
  3. j'en ai vu pour la première fois l'année dernière en rando et pas très loin de chez moi.je ne connaissais pas. J'étais émerveillée devant ces fleurs. Hépatite ,c'est leur nom car leur feuilles , de part leur forme , font penser à un foie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu voulais essayer d'en planter dans ton jardin. Il me semble que Gine (premier commentaire) en a dans le sien :-). Clique sur le lien "Au jardin de Gine", dans la colonne de droite.

      Supprimer
  4. Magnifiques; j'ai hâte de les voir sortir dans les bois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce sera encore plus émouvant en vrai :-).

      Supprimer
  5. Eh bien si l'herbe commence à verdir par ici, les petites fleurs ne sortent pas encore!!!
    Il faut dire que ce matin il a encore gelé!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, de toute façon le risque de gelées est loin d'être écarté, même en plaine. Les saints de glace, c'est en mai...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson