Dans la clarté des sous-bois

Ces photos ont toutes été faites lors d'une petite promenade dans le sentier qui part près de ma maison et rejoint le village voisin. En cette saison, on y rencontre des scilles, des anémones sylvestres et des corydales. C'est une sorte de petit paradis.




Commentaires

  1. Ces fleurettes sauvages sont comme des cadeaux quand on les rencontre. Quelle chance d'avoir un chemin et un sous-bois préservé près de chez soi. Comme tu le sais, chez moi, tout a été abîmé et je le regrette ... plus aucun charme à la balade ! Inutile de te dire d'en profiter un maximum : je suis sûre que tu sais le faire. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Très belle série... comme d'habitude.
    Une ou plutôt deux curiosités : quel est ton APN actuel et quels logiciles de photo tu utilises ? Si ce n'est pas indiscret ...

    RépondreSupprimer
  3. Gine, en effet, j'ai la chance d'habiter près d'une combe où il est très difficile de construire des maisons, donc le village ne s'étend pas trop de ce coté.

    Bernard, j'utilise actuellement un Sony NEX7 qui a la performance d'un bon reflex tout en étant plus compact. Il a un écran orientable doublé d'un viseur "oculaire" électronique et est optimisé pour la mise au point manuelle avec une loupe électronique. Pour la macro, j'utilise un Sigma 100mm f/2.8 relié à l'appareil grâce à une bague d'adaptation.
    Concernant les photos 1,2, et 4, j'ai triché avec les lois de l'optique en combinant plusieurs prises de vue, faites avec des distances de mise au point légèrement différentes, à l'aide du logiciel helicon. Trépied stable de rigueur, et bien sûr aucun souffle de vent. On manipule la bague de focus de l'objectif comme s'il s'agissait d'un flacon de nitroglycérine. C'est la première fois que j'essaie ce logiciel et le résultat me parait intéressant. Sinon, j'utilise un bon vieux Photoshop Element. J'en suis resté à la version 8. Pour l'accentuation, j'utilise le plugin Topaz infocus et parfois, quand la lumière est plate, Topas adjust mais avec modération. Dans le cas de très forts écarts de lumière, je fais parfois du HDR à partir d'un seul RAW avec Olonéo HDR Engine.

    RépondreSupprimer
  4. Donc, tu as abandonné DxO... Il y a une ou des raisons ?

    RépondreSupprimer
  5. Pour le traitement des fichiers RAW, j'avais "abandonné" temporairement DXO pour une raison toute bête, il ne supportait pas mon nouvel appareil photo ! J'ai donc adopté Capture One. Lorsque DXO a supporté les fichiers RAW du NEX7, j'ai comparé les deux logiciels sur pas mal de photos et j'ai trouvé que les couleurs étaient mieux rendues par Capture One. Du coup, je continue à l'utiliser pour le dématricage.

    RépondreSupprimer
  6. OK merci Olivier. Moi, j'utilise surtout Capture NX2 mais je suis loin d'obtenir la luminosité de tes photos et surtout tes couleurs.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Toutes belles tes fleurettes; elles sont heureuses d'être admirées par qui les apprécie :)

    RépondreSupprimer
  8. Toutes plus belles les unes que les autres ces photos, les couleurs sont bien restituées.

    RépondreSupprimer
  9. Cela me fait du bien de voir des fleurs après toute cette neige. J'ai l'impression de vivre deux saisons en même temps.

    RépondreSupprimer
  10. Il a commencé à neiger ce matin... après presque deux mois inhabituellement doux pour l'hiver albertain... et nous revoilà enfouis sous 30 centimètres de neige ce soir :( Tes fleurs me font du bien au moral, tu peux pas savoir!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures