Corydales

Leur couleur est un tout petit peu froide, mais lorsqu'elles sont éclairées par un soleil printanier, leur beauté n'a rien à envier à celle des autres fleurs sauvages.



Commentaires

  1. A cause de leur couleur un peu fade, elles passent souvent inaperçues en bordure de forêts , mais en les regardant de près, je les trouve assez jolies, élégantes même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en existe aussi des jaunes, dans certaines régions, et il y a aussi des variété bleues turquoise absolument formidable pour les jardin. Mais je n'en ai vu qu'en photo.

      Supprimer
  2. J'ai posté une photo de la même fleur vendredi. Quelle coincidence ! Vos photos sont magnifiques, comme d'hab.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'ai vue car je visite régulièrement votre blog : http://wcs4.blogspot.fr/2012/03/more-spring-wildflowers.html
      Je me suis demandé s'il s'agissait bien de la même variété car la "votre" semble former de petits rameaux sur sa tige florale, et d'ailleurs en y regardant de plus près, la tige est "carrée" et non cylindrique. Ces n'est pas la même plante.

      Supprimer
    2. Oui, la forme des tiges est bien différente. C'est certainement une autre variété. Mais, comme il en existe plusieures, je n'arrive pas à l'identifier.

      Supprimer
    3. Bonjour. Votre corydale est Corydalis solida, donc vous avez raison - ce n'est pas la meme especes de l'un sur le blog de wcs.

      Supprimer
    4. Merci pour cette précision.

      Supprimer
  3. On distingue la corydale creuse et la corydale pleine... en observant attentivement divers détails ou plus radical en découpant le bulbe. Le modèle existe en blanc aussi.
    Quant à la jaune, elle est surtout cultivée. J'ai eu la chance d'en photographier naturalisée dans un mur à 3 m du sol sur mon trajet gare de Dijon-Maison de Retraite, la Providence en 2008

    Hier j'ai photographié, loin de toute habitation une pervenche bleue à fleurs doubles, probablement un cultivar comme on disait récemment, Olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même sur un trajet en ville, tu as ton appareil photo à portée de main :-). Moi, c'est un hellébore à grosses fleurs pourpres que je viens de voir en pleine nature, alors que dans les environs on ne trouve que l'hellébore fétide.

      Supprimer
  4. Elles ne sont pas très faciles à prendre en photo mais tu as réussi à leur faire un chouette portrait. Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la première photo, j'ai triché en composant 5 prise de vues faites avec des distances de mise au point différentes :-).

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Variété anciennes de pommes

Nouvelles cultures