De l'eau à perte de vue

Un cavalier sur un cheval hésitant. Continuer, faire demi-tour ?
Le chemin agricole entre Fontenelle et Saint-Seine sur Vingeanne, le 8 janvier 2012.
La hauteur d'eau dans les prés n'a rien d'impressionnant, mais l'étendue par contre... Imaginez un campagnol, blotti dans son trou, en plein milieu de cette prairie, au moment où la crue arrive. A son échelle, c'est une catastrophe.

Commentaires

  1. Ha! c'est magnifique.

    Je me verrais bien faire un petit galop sur la route innondée , ça doit être géniale.

    RépondreSupprimer
  2. Le cheval avait quand même l'air réticent. Pourtant l'eau était transparente et on pouvait voir la route. Mais les chevaux ont peut être une mauvaise vue ?

    RépondreSupprimer
  3. Belle lumière sur ces 2 photos.
    C'est peut-être un cheval qui n'a jamais traversé une rivière comme dans les westerns !

    RépondreSupprimer
  4. Les chevaux sont surtout de grands trouillards!!!
    Sinon j'ai l'impression qu'il n'a pas autant plu chez nous, du moins, nous n'avons pas d'inondations ni de crues et les cours d'eau semblent à leur niveau ordinaire!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes