Autorails

Ils ont transporté plusieurs générations de Français sans jamais changer de couleur, ces autorails diesels qui parcouraient inlassablement les réseaux ferrés secondaires. Ces wagons sont entreposés dans la gare de Gray, peut être en attente de restauration car il y a à proximité un atelier spécialisé.


Commentaires

  1. Hum. Vous remarquerez le gros tuyau juste sous l'emplacement des toilettes...

    RépondreSupprimer
  2. Et en attendant , il y en a qui se sont occupés de leur restauration "artistique".
    Je ne suis pas fan , je préfère le sourire aux rondelles de citron.

    RépondreSupprimer
  3. C'est le paradis des "Tagueurs" !
    Je me suis toujours demandé pourquoi les trains les attiraient particulièrement ?

    RépondreSupprimer
  4. Je passe souvent devant cette gare. Je me demande pourquoi ces wagons (on dit voitures, je crois.) sont siglés "Chemin de Fer du Jura"...? S'agit-il de matériel suisse ??

    RépondreSupprimer
  5. A mon avis, ils étaient simplement exploités par la compagnie régionale du Jura, un peu comme les TER aujourd'hui sont gérés par les régions. Gray n'est pas si loin de Dole.
    Je viens d'apprendre grâce à vous que les "wagons de de voyageurs" s'appellent des voitures. Pourtant on parle de la compagnie des Wagons-lits ! La langue Française et la logique...

    RépondreSupprimer
  6. De tous temps les trains ont eu une signature locale, même les corails ont un macaron sur la loco indiquant leur provenance, toutefois certaines rames font des trajets qui sortent de leur région et donc ceci explique que des rames jurassiennes se retrouvent en Franche Comté.
    Ici (en Auvergne)il n'est pas rare que les voyageurs soient transportés dans des rames de la région Rhône Alpes voisine ou Languedoc Roussillon voisine aussi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes