Articles

Affichage des articles du novembre, 2011

Novembre insolite

Image
En ces derniers jours de novembre, la nature a un aspect inhabituel, même en plaine ou d'ordinaire les arbres sont complètement nus à cette période de l'année.

Arbres fruitiers

Image
Je ne comprends pas pourquoi certaines personnes plantent des cerisiers d'ornement alors que ceux qui produisent de succulents fruits sont également très beaux en toutes saisons.

Prunelles

Image
L'année dernière, je n'ai pas vu une seule prunelle. Les conditions météorologiques au moment de la floraison avaient empêché la pollinisation. Cette année, par contre, il y en a beaucoup. Ce fruit a un goût particulièrement âpre, mais je le trouve très beau.

Fleurs sauvages

Image
Novembre est un mois de transition au cours duquel la nature entre dans une stase hivernale dont elle ne sortira qu'en mars. Sauf que cette année il n'y a encore eu aucune gelée. Certains arbres sont encore verts - alors que d'autres sont déjà nus - et on trouve toujours des fleurs en pleine nature. J'ai photographié celles-ci cet après-midi, ce qui me conduit à publier deux articles dans la même journée (comme hier) car je crains un changement rapide des conditions météo qui rendra caduques les nombreuses photographies encore en réserve que cet automne atypique et particulièrement long m'a permis de réaliser et que je voudrais vous montrer dans les prochains jours.

Les fruits du fusain

Image
Les fruits roses (toxiques) du fusain d'Europe sont bien visibles dans les haies pendant plusieurs semaines, même après la chute des feuilles. Il recèlent des graines oranges. C'est amusant qu'une plante si colorée soit utilisée pour fabriquer des crayons à dessin noirs.

La saison avance

Image
En plaine, les arbres se dépouillent plus vite qu'en forêt. J'ai refait aujourd'hui à vélo un circuit que j'avais pratiqué le jour de la Toussaint. Les conditions météo étaient moins bonnes, mais avec des bottes doublées de néoprène, des chaussons polaires, un bonnet, un tour de coup polaire, des gants de laine, deux pulls dont un polaire, et un gros blouson, j'ai bien apprécié la balade. Il y avait un tel brouillard que j'ai allumé le feu arrière de mon vélo. Il faisait 5 degrés environs. Étant un peu frileux, je me demande comment je vais m'habiller si je décide de faire du vélo lorsqu'il fera -5 degrés !

Entre les grands sapins

Image
Il est fréquent qu'un rayon de soleil traverse Toxic City alors que toute la région est plongée dans le brouillard. Ça fait partie de la magie du lieu. Mais Toxic City est en sursis. Vous avez dû remarquer les traits oranges sur certains arbres. Les engins chronophages vont bientôt investir cette parcelle. Ce faisant, ils détruiront une grande partie de la couche superficielle du sol, où se trouve l'humus accumulé depuis des décennies. Les conditions de lumière changeront également. Que restera t-il de la richesse mycologique de ce bois de sapins dans quelques années ? On ne peut pas vraiment critiquer l'exploitation de cette forêt puisqu'elle a été plantée spécialement dans ce but et qu'il s'agit d'une ressource renouvelable. Je me dépêche donc de profiter de ce site dont je n'ai jamais vu l'équivalent lors de mes promenades sylvestres.

Retour sur la vielle digue

Image
En revenant de Toxic City, je suis repassé sur cette digue plusieurs fois centenaire au milieu de la forêt. Les feuilles des arbres sont plus ternes et moins nombreuses. Il y a toujours autant de brouillard. D'habitude, à cette époque, le paysage est beaucoup plus hivernal.

Retour à Toxic City

Image
Le 18 novembre, je vous avais montré la photographie d'un mignon petit cèpe qui poussait dans la forêt de Toxic City où les amanites et autres champignons toxiques sont légion. La photo avait été prise le 10 novembre. J'ai eu le temps de me rendre à Toxic City cet après-midi (j'avais travaillé 35 heures en trois jours et une pause était la bienvenue). J'ai retrouvé ce cèpe qui a grandi de quelques centimètres en deux semaines. Voilà de quoi mettre à mal la croyance qui veut que les champignons aient une croissance fulgurante...
A proximité, j'ai vu suffisamment de cèpes sur une surface de trois mètres carrés pour remplir un panier, sauf que je n'avais pas de panier et donc je ne les ai pas cueilli. Je n'avais pas non plus de trépied pour mon appareil car je ne pensais pas voir autant de champignons. Les prises de vue ont été faites à 1600 ISO avec un temps de pose de 1/10s à main levée.
Quand à Toxic City tu te rendras, ton trépied photographique tu n'…

Dans le brouillard

Image
Le brouillard crée une ambiance particulière. Il annonce l'arrivée de l'hiver.

Une promenade en forêt un jour de novembre

Image
Faire une longue marche solitaire en forêt, par une journée brumeuse de novembre, est une expérience fabuleuse. Ce jour là je n'ai croisé personne, ni en me rendant à vélo jusqu'à l'entrée du bois, ni pendant les deux heures de balade, ni sur le chemin du retour. Un luxe que peu de gens peuvent même imaginer. Faut il s'étonner que je sois stressé les rares fois où je me déplace à Paris ?

De bric et de broc

Image
Les gens de la campagne utilisent souvent des matériaux de récupération pour résoudre de manière économique les problèmes de la vie quotidienne.

Routes et chemins en automne

Image
La saison avance. Les feuilles des arbres virent du jaune au brun. La température baisse. C'est l'époque de la pluie, du brouillard et de la grisaille, mais la nature est toujours belle et généreuse.

Haies de soleil et de brume

Image
Les buissons des haies sauvages changent de couleurs selon les conditions climatiques et avec l'avancée de la saison. Je les redécouvre à chaque occasion avec autant d'émotion.

Toxic city

Image
Bienvenue à Toxic-city. Ne consommez pas les champignons !

Sacs de spores

Image
Ces champignons blancs appelés Vesses de loup se transforment, à maturité, en une sorte de sac contenant une quantité phénoménale de spores. Puis ils explosent en expulsant tous ces spores dans l'air, assurant ainsi leur descendance.

Cèpes et Bolets

Image
Cette année j'ai trouvé beaucoup de cèpes dans des endroits où, habituellement, il y a plutôt des pieds de moutons. J'ai aussi rencontré d'autres bolets dont j'ignore s'il sont comestibles. Je ne suis pas certain de l'espèce des bolets représentés sur la troisième photographie. Je dirais des bolets orangés, mais je ne suis pas spécialiste.