Articles

Affichage des articles du juillet, 2011

Soir d'été

Image
Il faut profiter des soirées d'été pour se promener dans la campagne. Pendant les deux dernières heures avant le coucher du soleil, la lumière et la températures sont douces et agréables.

La caravane abandonnée

Image
Cette histoire est une fiction, ou plutôt une superposition de ce que m'ont raconté les caravanes abandonnées que j'ai croisées lors de mes promenades. Toute ressemblance avec la vie de la caravane représentée sur la photographie ne serait que pure coïncidence.

C'est l'histoire d'un couple sans enfant, originaire de la région, qui fait l’acquisition d'une étroite bande de terre au milieu des champs pour y installer à demeure une caravane usagée. Tous les ans, pendant les vacances d'été, monsieur et madame quittent leur appartement HLM pour s'installer sur le terrain avec un gros bidon d'eau, un réchaud à gaz, et une table de camping. La fidèle AMI-6 permet d'aller faire les courses, de visiter les amis qui résident dans les environs, et de se rendre au bord de l'eau pour de longues parties de pêche. Les nuits dans la caravane sont un peu inquiétantes, remplies des cris des chouettes qui résonnent dans la solitude de la campagne, mais chaque …

Souvenirs d'été

Image
Ces tournesol évoquent les vacances à la campagne de mon enfance. En juillet, ils illuminent les champs. En Aout, ils fleurent bon les balades à vélo, les expéditions de pêche, les baignades dans la rivière et la chasse aux cancouennes, le soir, dans les prés ! A l'époque, c'étaient souvent les grosses chaleurs qui nous clouaient à la maison en début d'après midi, avec un stock inépuisable d'albums de Blek le roc et les histoires extraordinaires de Pierre Bellemarre à la radio. Le reste de la journée se déroulait en plein air, avec beaucoup de calories dépensées et aussitôt réenglouties sous forme de tartes aux fraises des bois, aux prunes et aux abricots, de gaufres, crêpes et quatre quarts, sans parler des fruits que ma tante achetait par cagettes au marché de gros.

Soleils

Image
C'est la période de floraison des tournesols dont la couleur jaune ressort bien par temps pluvieux. D'ailleurs un orage a éclaté quelques minutes après la prise de vue. J'étais à vélo - mon moyen de locomotion préféré pendant la saison chaude - et j'ai eu tout juste le temps de regagner la maison avant qu'il ne pleuve à seaux.

Astuce pour les commentaires

Si rien ne se passe lorsque vous cliquez sur le lien pour laisser un commentaire, c'est probablement parce que vous êtes arrivés sur le blog par un raccourci (pissenlit.net ou vingeanne.net). Il suffit de cliquer sur le mot Ruralité en haut de la page pour résoudre le problème :-).

Récoltes d'été

Image
Ma culture familiale est très orientée vers la recherche et la consommation de ressources de la nature. En été, cela inclut les girolles et d'autres champignons de saison comme les cèpes et les rosés des prés. Il y a aussi les poissons qui peuvent être pêchés dans les rivières locales à cette période de l'année : perches, brochets, tanches, carpes, friture variée (gardons, goujons, ablettes) et les écrevisses. N'oublions pas les fruits disponibles à l'état sauvage : noisettes, mûres, fraises des bois (à consommer cuites, en tarte), merises tardives et noix fraiches. Pour les initiés qui ont la patience de les décortiquer et n'ont pas peur de se tacher les doigts, elles se consomment avec du pain, de préférence les jours de pluie ! Dans le temps, on ramassait aussi les escargots, mais leur préparation est tellement fastidieuse qu'aujourd'hui presque tous les amateurs les achètent en boite.

Le hangar patchwork

Image
Ce n'est pas la première fois que je vous le présente dans ce blog. Je le redécouvre régulièrement, au fil des années et des saisons, ce vieux hangar situé à l'écart du village de Tanay, au milieu des champs.

Au bord du champ

Image
Au moment où j'ai pris cette photo, depuis une petite route de Haute Saône qui traverse des champs de céréales pour rejoindre une forêt, je n'avais pas remarqué qu'il y avait trois plantes à fleurs violettes de formes différentes mais presque de même couleur. C'est la complémentarité avec le jaune qui avait attiré mon regard, puis le tracteur est passé et j'ai cherché à le mettre dans le cadre pour ajouter à l'opposition des couleurs celle des cultures et des plantes sauvages qui sont préservées par ce qui est appelé dans la région un fauchage raisonné des bords de routes.

Bottes de paille

Image
Les petites bottes de paille rectangulaires qui pouvaient être manipulées sans l'aide d'une machine à moteur deviennent de plus en plus rares. Sont elles vouées à disparaitre ? Ou bien au contraire faut il s'attendre, lorsque l'énergie sera beaucoup plus chère, à un retour de machines à dimension plus humaine et nécessitant plus de main d’œuvre ?

Revâmer

Image
Les premières pluies font germer les graines perdues avant ou pendant de la moisson. On dit, en patois bourguignon, que ça revâme, entendez par là, ça reverdit.

La couleur de la paille

Image
J'adore la couleur de la paille fraichement coupée. Elle présente une infinité de nuances qui varient d'un champ à l'autre, et aussi au cours de la journée en fonction de la position du soleil. Un ciel gris est idéal pour la mettre en valeur.

Paille

Image
Du temps de l'enfance de mes parents, la paille était transformée en fumier qui était ensuite épandu dans les champs. Un agriculteur bio du hameau fait toujours comme ça. Du temps de mon enfance, beaucoup de paysans ont arrêté l'élevage et la production de lait pour se consacrer uniquement à la culture. La paille était souvent brulée à même le champ. Aujourd'hui, la paille est vendue, je suppose à des éleveurs ou des producteurs de lait, et de grandes quantités d'engrais chimiques sont achetées et épandues pour compenser l'appauvrissement du sol.

La fleur et les blés

Image
Un petit détail peut transformer une photographie banale en un tableau émouvant.

Moisson

Image
Le gros insecte jaune engloutit le blé et rejette la paille dans un nuage de poussière. Une mécanique complexe et aboutie qui n'est utilisée que quelques semaines dans l'année mais qui, dans cette courte période, doit faire preuve d'une fiabilité sans faille. La paille fraichement coupée est d'une couleur fabuleuse. Lorsque les bottes seront faites, je viendrai glaner de quoi couvrir le sol de mon jardin entre les pieds de tomates, courgettes et haricots.

Avant la moisson

Image
Les blés sont mûrs et les moissonneuses révisées. Il faut se dépêcher de photographier les scènes telles que celle-ci avant que les champs ne soient transformés en chaumes, puis labourés.

Blé mur

Image
Presque toutes les céréales sont maintenant prêtes à être récoltées, à l'exception de quelques rares parcelles, comme en témoigne la première photographie prise avant-hier. Autant le blé vert n'est pas très beau, autant il devient magnifique lorsqu'il mûrit.

Plaine céréalière

Image
Lorsqu'on s'éloigne de la rivière et des ses prairies inondables dédiées à l'élevage, on trouve une plaine légèrement vallonnée avec des champs cultivés sillonnés par quelques chemins d'exploitation qui mènent parfois à une occasionnelle forêt. Ici, la nature est complètement domptée et même le soleil parait plus implacable. L'impact des activités agricoles sur le paysage contraste avec la faible présence humaine. Mais ces champs ne sont pas dénués de beauté, surtout lorsque les blés murs leurs donnent cette couleur crème caractéristique qui tranche avec le ciel bleu.

Caché

Image
Le paradis des chats existe. Imaginez le nombre d'oiseaux et de rongeurs à guetter dans ces hautes herbes. Quelle belle vie que celle des chats à la campagne. Celui-ci était à l'affut d'un coq faisant qui a pris la poudre d'escampette avant que j'aie même pu dégainer mon appareil photo. J'imagine que le chat a dû me maudire - si c'est possible au paradis - mais je pense que le volatile ne risquait pas grand chose.

Lin oléique

Image
Il y a non loin de chez moi des champs de lin oléique parsemés de centaurées sauvages et visités par des chevreuils. Au début, je pensais que ces champs étaient en jachère et que les plantes qui y poussaient étaient là à titre d'engrais vert. Puis je me suis rendu compte qu'ils avaient été moissonnés et je me suis renseigné sur la nature de cette culture que je n'avais encore jamais vue. Ce lin est destiné à produire de l'huile.

Dangereuses et belles

Image
Les baies du camérisier à balais, sur la première photo, ornent ses branches, telle une parure de perles. Elles sont toxiques. Je suppose que c'est le cas également des baies noires de la deuxième photo, que je ne suis pas parvenu à identifier. L'arbre qui les produit peut atteindre 4 mètres de haut.

Garrigue dijonnaise (fin)

Image
Dans les années 70, il y avait dans cette combe des cyclopes et des enfants, les premiers poursuivant leurs ennemis dans des aventures issues de l'imagination des seconds. A cette époque, les enfants de la campagne jouissaient d'une grande autonomie et jouaient ensembles dans les greniers, caves, appentis, granges et rues du village, mais aussi au milieux des bois, des friches et des combes, sans adulte à proximité, et sans téléphone portable ! On partait vadrouiller des après-midis entiers en toute liberté, escaladant des rochers, explorant des grottes, construisant des cabanes, découvrant des vallées perdues, avec pour seule consigne de ne pas faire de bêtise et d'être de retour pour l'heure du diner. Et nous avons survécus ! Pire, la seule fois où j'ai souvenir d'un accident, c'est quand groupe de scouts, embrigadés et briefés jusqu'au foulard, est venu camper. L'un d'entre eux a trouvé moyen de tomber de la falaise, cas unique dans l'hi…

Garrigue dijonnaise (suite)

Image
Voici d'autres vues du terrain de jeu de mon enfance, prises depuis la falaise de la combe d'Ahuy. La première photo montre des monticules de rocailles, vestiges d'une exploitation passée de la pierre calcaire, qui se végétalisent progressivement et naturellement au fil des générations. Les arbres feuillus n'y étaient pas aussi nombreux ni aussi hauts dans ma jeunesse. Je me demande si à terme le site va se transformer en forêt, avec des risques d'incendies lors des étés secs. Sur la deuxième photo, on aperçoit les quartiers nord de la ville de Dijon et, plus proches, quelques toits de maisons du village d'Ahuy.

Garrigue dijonnaise

Image
Si on définit la garrigue comme une zone rocailleuse recouverte d'une végétation clairsemée, constituée de buissons adaptés aux milieux arides et calcaires, alors il y a bien de la garrigue dans les environs de Dijon, tout près de chez moi. On y entend pas de cigale, mais des grillons. Pendant la saison chaude, on y rencontre des vipères.

Forêt en été

Image
En cette saison, les promenades en forêt ne sont qu'un rapide passage car le moindre arrêt est synonyme d'attaque en règle par des  moustiques et des taons assoiffés de sang qui forment vite un nuage bourdonnant autour de vous. C'est à vélo, en adoptant une vitesse constante, qu'on peut échapper à ces bestioles, admirer les effets de lumière dans le feuillage des arbres, et profiter de la fraicheur des lieux.

Dans la forêt

Image
Les pluies d'été atteignent difficilement le sol des forêts. J'ai quand même rencontré quelques champignons que je ne sais pas identifier. Le premier ressemble fort à une amanite.

Murs en fleurs

Image
A la fin du printemps ou, comme cette année, au début de l'été, les vieux murs se recouvrent de ces petites fleurs blanches qui subliment la beauté des vieilles pierres.

Fenaison

Image
Cette année, la récolte du foin a été très étalée, chaque agriculteur essayant de trouver la meilleure stratégie pour optimiser la récolte et les regains et gérer au mieux les effets du manque de pluie. Malgré tout, même si la terre est sèche et l'herbe un peu maigre, la végétation est encore bien verte dans la vallée de la Vingeanne.

Nouvelle culture ?

Image
Cette plante, cultivée dans plusieurs champs de ma région et que je vois pour la première fois cette année, ressemble au colza, mais les siliques sont plus courtes et la géométrie des rameaux est différente. Les graines sont de petites boules noires un peu plus petites, peut être, que celles du colza. Je me demande s'il ne s'agit pas de navette.

Céréales bio

Image
J'ignore de quelle céréale il s'agit, mais elle est très haute parce qu'elle n'est pas traitée avec les hormones utilisées en agriculture intensive pour raccourcir les tiges.

Escadrille

Image
Une fleur d'été très convoitée par des insectes pollinisateurs. Dans mon jardin, où pourtant aucun produit chimique n'est utilisé, l'absence de tels insectes se fait sentir et j'ai dû acheter un petit pinceau pour polliniser mes courgettes à la main. L'année prochaine, je planterai aussi des fleurs.

Récolte de ce matin

Image
Salade, navets, courgettes, concombre, carottes et pommes de terres nouvelles tout frais cueillis du jardin et prêts à être cuisinés ce midi.

Salades et jardin

Image
Les chicorées frisées semées en avril ont maintenant une taille respectable. Je trouve que ces salades ont plus de goût que les laitues et je me réjouis de pouvoir en manger. Elles sont de saison en été, automne et hiver... La deuxième photo montre une vue d'ensemble du mon potager avec, du plus proche au plus éloigné, les pommes de terres, pois et fèves, haricots nains, haricots rames, tomates. On aperçoit même une fleur de courgette à droite, au delà des tomates.