Articles

Affichage des articles du juin, 2011

Tomates et fèves

Image
Les tomates grossissent mais reste résolument vertes. Quant aux fèves, j'en ai mangé une fois mais la récolte a été maigre. Chaque pied ne fournit que quelque graines et il faut en planter beaucoup pour que ça vaille la peine. C'était en tout cas une expérience intéressante.

Légumes de saison

Image
On ne peut pas planter des navets à certaines périodes de l'année en raison du "passage" d'insectes qui ravagent les choux et autres légumes de la même famille. Ceux que j'ai semé en avril ne sont pas très gros, mais leurs feuilles ont été détruites par ces insectes et il va falloir les récolter. Quand aux radis noirs que j'ai semé en juin, ils ont été tellement attaqués que je les ai arrachés et remplacés par des carottes et des panais. D'expérience, il faudra attendre le mois d'aout pour semer dans mon jardin des légumes de la famille des brassicacées (anciennement appelés crucifères). Quand aux pois de la deuxième photo, c'est une variété "mangetout" dont on consomme les cosses, mais qui s'est avérée décevante en raison des fils qui sont très vites apparus, les rendant proprement inconsommable...

Au jardin

Image
L'été est la saison où les légumes se développent dans le jardin. Cette année, j'ai planté des courgettes jaunes et des haricots d'Espagne.

Verts prés

Image
Tous les prés ne sont pas encore fauchés et cette année, la fenaison tombe en concurrence avec  les premières moissons.

Perles oranges des lisières

Image
Ces fruits d'arum signalent le toxicité par une couleur très tape à l’œil.

Perle noire de la forêt

Image
Le fruit de cette parisette à quatre feuilles ressemble à un bijou dans un écrin. Il est toxique.

Perles rouges de la forêt

Image
La forêt recèle bien des trésors. Les groseilles sauvages qui murissent à l'ombre des arbres en font partie. Elles offrent en cette saison un spectacle féérique. De quoi tenter tous les animaux susceptibles de contribuer à la propagation de l'espèce, y compris les renards ...

Maïs

Image
Les jeunes pousses de maïs sont très prometteuses. Cette plante a besoin de beaucoup d'eau. Il y a dans ma région certains champs situés en bord de rivière dans lesquels du maïs est planté tous les ans, depuis peut être une dizaine d'années. La rotation des cultures n'y est pas pratiquée.

Vestiges

Image
Les constructions anciennes, faites de bois, de pierre et de terre, étaient biodégradables. Elles s'estompent et sont progressivement assimilées par la nature. Les indices sur leurs formes, leurs rôles et leurs ages disparaissent, laissant place à un ressenti, une émotion.

Pénombre verte

Image
Là où la forêt devient plus dense, l'ambiance se teinte de mystère. Lorsque je traverse une forêt, j'aime prendre  le temps de m'éloigner des grandes allées pour explorer les petits chemins.

Forêt humide

Image
Dans la forêt, il règne une clarté verte qui invite à la méditation.

Chats de goutière

Image
Ils font les timides comme ça, mais n'hésitent pas à venir narguer le chien de mon frère...

Dernier regard sur le lac

Image
Après un W.E .de pentecôte à Saint Point, il est temps de rendre le lac à ses occupants permanents, ceux qui y habitent à l'année et ont souvent une embarcation amarrée pendant toute la durée de la saison chaude. L'hiver, il fait très froid dans cette région et le lac gèle.

Soirée au bord du lac

Image
Rien de tel, après le diner, que d'aller au bord du lac pour profiter de la lumière du soir.

Port Titi

Image
Vues de loin (à droite sur la rive opposée du lac sur la première photographie) et de près d'un hameau niché tout au bord du lac de Saint Point, au milieu des sapins. Il est né au début du siècle dernier, lorsque des pêcheurs ont construit ici quelques cabanons.

Autour du lac

Image
Les grandes maisons comtoises sur l'autre rive, les pêcheurs au brochets au loin, dans leur petite barque, et ce long canoé qui glisse sur l'onde. En résumé, toute la quiétude d'une matinée de fin de printemps dans le Haut Doubs.
Le lac et ses environs vus depuis un chemin qui gravit les collines à travers les prés pour monter jusqu'à la forêt.
Des chardons très particuliers aux fleurs douces.
Vue depuis le GR5 qui passe en surplomb et permet de s'éloigner des groupes de promeneurs du dimanche qui restent sur le chemin du tour du lac.

Lac de Saint Point

Image
La reprise du travail ne m'a pas encore laissé le temps de préparer les photographies prise au cours du WE dernier. En voici juste une, prise depuis le chemin qui fait le tour du lac.

Fleurs des talus

Image
Un mélange de coquelicots, de blé et de colza sur un talus au bord d'une route. Voilà qui méritait d'arrêter la voiture pour faire une photographie.

Fraicheur

Image
Cette période pluvieuse donne un coup de fouet à la végétation et le temps gris met en valeur les couleurs subtiles des fleurs sauvages.

Centrante

Image
Cette plante est remarquablement adaptée aux milieux de rocailles arides. A l'état sauvage, elle est d'une rare beauté.

Centaurées

Image
Retour dans les prairies de Côte d'Or où les centaurées forment de grandes taches roses.

Souvenir des alpes

Image
Pour clore la série, deux photographies de très bons souvenirs de mon séjour dans les alpes. L’étonnante grande astrance et ces prairies d'altitude parsemées de fleurs sauvages avec des vaches qui sont à des années lumière de l'élevage intensif, et tout autour des montagnes vertigineuses. Il y a là une pureté, une clarté presque intimidantes.

Fleurs des alpes (suite)

Image
Les rhododendrons sauvages
La raiponce globulaire
Une sorte de petit pissenlit orange que je ne parviens pas à identifier

Fleurs des alpes

Image
Géraniums et raiponces
Géraniums et silènes
Renouées, renoncules et géraniums
Renouées
Fleurs de rocailles

Paysages de montagnes

Image
J'adore ces pentes herbeuses parsemées de sapins.
Des raiponces et une plante que je ne parviens pas à identifier, qui fait des fleurs blanches et des roses, parfois sur la même tige.
Des pulsatiles des alpes.
Les vaches viennent d'arriver dans les prairies d'altitude. Je ne vous parle pas de la qualité du lait et du fromage...
Corinne, Henriette, et le loup avec lequel nous avons fait la randonnée, et qui a réussi à ne manger personne.

Haute savoie

Image
Je reviens tout juste d'un séjour de quatre jours en Haute Savoie. Merci à Henriette pour les randonnées dans les alpages, un milieu fantastique que je découvrais pour la première fois. Quel dépaysement. Sur cette photo du lac du Roy, c'est le vert qui domine, mais nous avons vu aussi de nombreuses fleurs que je vous montrerai dans les prochains jours.