La Vingeanne en crue

Vous comprenez pourquoi il y a deux lavoirs à Saint Seine sur Vingeanne.
La maison au cognassier le 17 décembre 2011, hameau de Fley.
Le château de Rosières vu depuis la prairie inondée.
La tempête qui vient de traverser la région nous a apporté du vent et de la pluie. Comme le sol était déjà complètement détrempé, la Vingeanne est rapidement sortie de son lit et le paysage s'est complètement transformé. La turbidité de l'eau fait écho aux sombres nuages du ciel. Cette fois-ci, on ne parle plus d'automne. L'arrivée de l'hiver ne laisse plus de doute.

Commentaires

  1. Ici aussi, les rivières ont monté brusquement, j'imagine que les riverains doivent un peu trembler quand ça arrive.
    Il neigeote depuis ce matin, mais rien d'important.

    RépondreSupprimer
  2. Une bonne gelée la dessus et c'est une vraie patinoire , de quoi amuser les gamins.

    RépondreSupprimer
  3. Pas rien que les enfants. J'adore faire des glissades sur la glace. Mais ça ne devrait pas être possible ces prochains jours car les températures ne seront malheureusement pas suffisamment basses. Je n'aime pas le froid, mais quitte à avoir froid, je préfère les températures négatives...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures