Verger rustique

Il y a heureusement encore des gens qui prennent le temps d'entretenir des vergers familiaux tel que celui-ci. C'est un héritage, un témoignage de l'époque où mon village était l'un des site de production maraîchère de la couronne dijonnaise. Une époque où les pommes consommées dans la région ne venaient pas de Nouvelle Zélande.

Commentaires

  1. Ah oui, moi j'adore me balader dans les anciens vergers et surtout en automne, je glane par-ci des fruits et je m'amuse à comparer les goûts.
    Maintenant, je ne sais pas si on replante un peu plus des arbres fruitiers mais à une époque, personne n'était vraiment intéressé, alors que les arbres fruitiers vieillissent et dépérissent un jour, comme ci finalement c'était plus facile d'aller en grande surface acheter les fruits plutôt que de profiter de sa récolte. On y reviendra ...... j'espère !

    RépondreSupprimer
  2. Dans le village de ma mère dans les Vosges, c'est la commune qui a créé un verger communal, avec la participation active des enfants de l'école. Les fruits recueillis sont distribués dans le village aux personnes agées ou nécessiteuses.

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que les enfants ont le droit d'en manger à volonté !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson