Prunelles

Prunelles en novembre, avec en arrière plan un pommier sauvage encore garni de fruits
Fruits de l'épine noire et du fusain
Prunelles contre une pile de bois
Au bord de la Vingeanne
L'année dernière, je n'ai pas vu une seule prunelle. Les conditions météorologiques au moment de la floraison avaient empêché la pollinisation. Cette année, par contre, il y en a beaucoup. Ce fruit a un goût particulièrement âpre, mais je le trouve très beau.

Commentaires

  1. Et très bonnes macérées dans du gin.

    RépondreSupprimer
  2. Ne compte pas sur moi pour tester. Par contre, je me demande si on ne pourrait pas en faire une sorte de gelée.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup la dernière photo. Il me semble pas qu'on en trouve encore autant par ici, des prunelles.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures