Entre les grands sapins

Dans les sombres allées de Toxic City
Rond de sorcière à l'entrée de Toxic City
Les célèbres amanites de Toxic City
Il est fréquent qu'un rayon de soleil traverse Toxic City alors que toute la région est plongée dans le brouillard. Ça fait partie de la magie du lieu. Mais Toxic City est en sursis. Vous avez dû remarquer les traits oranges sur certains arbres. Les engins chronophages vont bientôt investir cette parcelle. Ce faisant, ils détruiront une grande partie de la couche superficielle du sol, où se trouve l'humus accumulé depuis des décennies. Les conditions de lumière changeront également. Que restera t-il de la richesse mycologique de ce bois de sapins dans quelques années ? On ne peut pas vraiment critiquer l'exploitation de cette forêt puisqu'elle a été plantée spécialement dans ce but et qu'il s'agit d'une ressource renouvelable. Je me dépêche donc de profiter de ce site dont je n'ai jamais vu l'équivalent lors de mes promenades sylvestres.

Commentaires

  1. Il leur manque plus que la parole à ces champignons.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes