Marrons

Ils ne sont pas d'ici, leurs fruits ne se mangent pas, mais les marronniers font partie des paysages de nos contrées depuis longtemps. Enfants, nous jouions à fabriquer de petits objets avec les marrons et des allumettes. Mais ces arbres sont aujourd'hui pour la plupart victimes d'une maladie et d'un insecte ravageur qui se propagent rapidement. J'ignore s'ils résisteront.

Commentaires

  1. Chez nous, dans le nord du département, il y aussi aussi certains frênes qui sont malades et les marronniers, bien sûr....Pas très réjouissant!

    RépondreSupprimer
  2. Un jour je m'en suis pris un sur la tête ça surprend.On ne les trouve qu'en ville.

    RépondreSupprimer
  3. Il vaut mieux éviter les parkings avec marronniers en ce moment .......

    RépondreSupprimer
  4. Encore une essence d'arbre inexistante au Québec, ou presque je vois de temps en temps une variété qui s'apparente au marronier dans quelques jardins, mais rien à voir réellement.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes