Transition

Du jour au lendemain les paysages changent. L'été n'est pas seulement la saison des moissons, c'est aussi le temps des labours et des semis des céréales d'hiver et du colza. Ce cycle annuel s'inscrit dans une transformation plus lente et qui semble inexorable. Regardez cette petite bande arborée à droite. Certainement le reste d'un ancien verger, vestige d'une époque où l'on produisait localement l'essentiel des ressources alimentaires. Je crains qu'il ne disparaisse d'ici quelques années, comme tant d'autres avant lui, rasé au profit des cultures intensives qui étouffent les villages et grignotent les prairies et les forêts.

Commentaires

  1. Sans les bottes , on pourrait se croire en plein désert avec une oasis.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un peu une ambiance d'automne, surtout avec le temps que nous ces jours-ci, on s'y croirait déjà, l'été était en avance donc pourquoi ça ne serait pas bientôt l'automne !

    RépondreSupprimer
  3. C'est bête qu'on ne peut pas rectifier quand on a fait une erreur ! (que nous avons )

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures