Plaine céréalière

Lorsqu'on s'éloigne de la rivière et des ses prairies inondables dédiées à l'élevage, on trouve une plaine légèrement vallonnée avec des champs cultivés sillonnés par quelques chemins d'exploitation qui mènent parfois à une occasionnelle forêt. Ici, la nature est complètement domptée et même le soleil parait plus implacable. L'impact des activités agricoles sur le paysage contraste avec la faible présence humaine. Mais ces champs ne sont pas dénués de beauté, surtout lorsque les blés murs leurs donnent cette couleur crème caractéristique qui tranche avec le ciel bleu.

Commentaires

  1. Bientôt les photos des moissons et l'été sera terminé!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bientôt les photos de moisson, oui, mais l'été est loin d'être terminé. Le temps des moissons représente l'acte I de l'été :-).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures