Forêt en été

En cette saison, les promenades en forêt ne sont qu'un rapide passage car le moindre arrêt est synonyme d'attaque en règle par des  moustiques et des taons assoiffés de sang qui forment vite un nuage bourdonnant autour de vous. C'est à vélo, en adoptant une vitesse constante, qu'on peut échapper à ces bestioles, admirer les effets de lumière dans le feuillage des arbres, et profiter de la fraicheur des lieux.

Commentaires

  1. On apprécie la fraîcheur des sous bois par cette chaleur orageuse.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures