Pelouses de printemps

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas en pleine campagne mais sur le campus universitaire où je travaille que ces photos ont été prises. Les pelouses y présentent actuellement une impressionnante densité de pâquerettes et de pissenlits. Il n'est pas exclus de trouver en ville des espaces verts moins pollués que certaines prairies rurales traitées avec des désherbants chimiques !

Commentaires

  1. C'est tout de même bien plus timide chez nous........ enfin ça dépend où tu te trouves dans le département mais dans l'ensemble on a un train de retard chez nous!!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est assez rare de pouvoir profiter de ces tapis fleuris en ville, ils sont tondus trop vite à mon goût !

    RépondreSupprimer
  3. Olivier, merci pour cette série de fleurs de printemps. Elles sont toutes magnifiques, en campagne ou en ville.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Variété anciennes de pommes