Les joyaux jaunes dans leur écrin de velour violet

Les anémones pulsatiles se sont ouvertes, laissant apparaître leur étamines d'une couleur jaune qui est l'exact complémentaire de celle des pétales. Peut être ce contraste rend il plus facile la localisation des fleurs par les insectes pollinisateurs ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures