Soir d'hiver

Je me prends parfois à rêver de vivre dans cette ferme. J'aurais un poulailler, un grand potager, et je pourrais travailler chez moi grâce à Internet. Ça ne fait pas de mal de rêver un peu :-).

Commentaires

  1. Magnifiques avec ces couleurs dorées d'automne !
    Je ne comprends toujours pas pourquoi un tel bâtiment n'intéresse personne, bien sûr il y aurait beaucoup de travaux à faire et un gros entretien ensuite.........Il y a bien encore des gens fortunés en France ????

    RépondreSupprimer
  2. Une ferme abandonnée, quelle tristesse ! Et ne pourrais-tu l'acquérir ? Elle est si belle !

    RépondreSupprimer
  3. quelle belle photo!
    mais jamais je ne pourrai vivre là , mais j'adorerais avoir des amis ermites qui attendraient ma visite!
    On peut rêver non?
    je n'ai pas mis de commentaire sur les photos d'hiver , mais elles étaient très belles aussi
    Amicalement
    Luocine

    RépondreSupprimer
  4. Rêver, ça réconforte mais ça peut aussi attrister...
    Mais attention les poules et autres animaux de ferme demandent beaucoup d'attention et ... de nourriture et de soins!...
    Moi j'y ajouterais d'une bibliothéque (une pièce avec moult étagères...) et un vélo !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à être ému par cette vielle ferme.

    @Chouchounette Peut être aussi le propriétaire ne veut il pas vendre son bien ?

    @Melanie Même si elle était à vendre, je devrais renoncer à un pavillon près de mon travail, faire 70Km de route par jour, dont une partie non déneigée, faire venir le téléphone et l'electricité, capter une source pour avoir de l'eau courante... Même en vendant ma maison, je serais hors budget.

    @Dorothé La photo a été prise en fait en fin d'automne, comme l'a deviné Chouchounette.

    @Luocine Comme ermite, j'aménagerais un gîte dans un des bâtiment pour les visiteurs :-).

    @Brigitte Oh je sais, j'ai déjà élevé des volailles, et même construit des couveuses...

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve la photo très belle mais la ferme ne me fait pas rêver du tout ni tout ce que ça comporte en qualité de vie et d'isolement. c'est peut-être parce que j'y ai vécu (pas dans celle-là bien sûr).

    RépondreSupprimer
  7. Il y a une grande différence entre vivre d'une ferme et mener dans une ferme une vie de chercheur ou de romancier, par exemple. Je ne rêve pas d'embrasser la profession de paysan, bien que je la considère comme une des plus nobles.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures