Cheval

Un fier étalon dans un pré dont la surface utile diminue au fur et à mesure de la montée des eaux. Heureusement, il y a du foin pour tenir le coup en attendant la décrue.

Commentaires

  1. Ça me fait toujours quelque chose de savoir que certains animaux vivent dehors par des froids polaires, je sais qu'ils s'adaptent et mette leur pelure d'hiver, mais quand même.

    RépondreSupprimer
  2. C'est là où on voit que nous sommes vraiment fragiles, avec nos couches de vêtements pour supporter le froid.

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas tant le froid que la solitude qui doit lui être pesante.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures