Articles

Affichage des articles du janvier, 2010

Ce soir même

Image
Voici une photo toute fraîche, dans les deux sens du terme. Je l'ai prise ce dimanche, en soirée, alors que le soleil se couchait et que la température redevenait négative. La journée à été magnifique, une journée de janvier comme je les aime, avec un bon repas autour de la cheminée et une promenade dans la campagne ensoleillée. Seule ombre au tableau, les deux heures de marche n'ont pas suffit à consommer les calories du lard fumé, du bœuf grillé, du pain savoureux et du gâteau marbré...

Arbres jaunes

Image
Ces troncs sont couverts d'un lichen jaune particulièrement visible l'hiver. Au cours des autres saisons, il est caché par le feuillage des buissons qui contribue peut être à le protéger de la chaleur du soleil. Je pense qu'il s'agit d'un lichen de type Xanthoria. Si vous vivez en ville, recherchez les lichens sur les murs et les arbres. Si vous n'en trouvez pas, inquiétez-vous, car ils sont très sensibles à certaines formes de pollution. Il parait que la plupart des lichens ont disparu des grandes villes...

Entre deux eaux

Image
A gauche, le canal de Champagne en Bourgogne. A droite, plus bas, un bras de la Vingeanne. Et entre les deux, un chemin de hallage qui accueille au fil des saisons les rares promeneurs. Ce jour là, je n'en avais rencontré aucun autre, mais dimanche dernier j'en ai croisé un !

Calme

Image
Par une journée d'hiver glaciale et venteuse, il n'y à rien de tel qu'une longue balade au cœur de la forêt, où le soleil rasant semble réchauffer les troncs des arbres centenaires. C'est l'endroit idéal pour flâner, ou pour discuter entre amis.

Couleurs

Image
Approchons nous de la haie. Le paysage disparait, et il reste ces branches garnies de baies rouges qui ressortent sur le fond vert de la prairie. La photo date de quelques semaines, mais les cynorhodons sont toujours là, je les ai vu hier. Ils ne semblent pas tenter beaucoup d'oiseaux...

Les églantiers en hiver

Image
Voici une scène d'hiver comme je les aime. Une haie truffée de cynorhodons, un prés d'herbe rase qui attends le printemps pour grandir, un bosquet et quelques arbres fruitiers en arrière plan. Ces baies sont longtemps restées dissimulées dans le feuillage. Elles se dévoilent seulement lorsqu'il n'y a plus de concurrence.

Le moulin restauré

Image
Ouf, en se rapprochant du bâtiment, on constate qu'il est en cours de restauration. Entre nous, les futurs occupants ne risqueront pas d'être dérangés par leurs voisins. Les plus proches habitent un château fort situé à plus de 500 toises d'ici. Et au delà, pour atteindre les premières habitations, il faut parcourir plusieurs monts et plusieurs vaux.
Mais pourquoi cette grande cheminée ? Je la vois depuis mon enfance - car ce moulin a toujours été un lieu de promenades privilégié dans ma famille - mais je ne m'étais jamais vraiment posé la question jusqu'à hier. Il s'avère que cette installation était un fleuron de la compagnie électrique de la Vingeanne, et comme la force motrice de la rivière ne suffisait pas à couvrir la demande en électricité, la turbine hydraulique avait été complétée par une petite centrale thermique. Il fut un temps, donc, où une grosse fumée noire devait s'échapper de cette cheminée.

Le moulin des prés

Image
Voici un autre moulin de la vallée de la Vingeanne. Celui là est vraiment isolé dans la prairie. Il n'est pas habité. Que va t-il devenir. Pour le savoir il faut se rapprocher...

Le moulin

Image
En levant les yeux, on voit un moulin. Il en existe plusieurs qui jalonnent la vallée de la Vingeanne. Celui-ci est au bord de la route qui relie un village et son hameau. Il est habité et entretenu par un couple d'enthousiastes retraités. C'est un édifice paisible qui traverse les époques et épouse les saisons. En ce soir de décembre il incarne l'hiver, mais au printemps prochain, il resplendira dans un écrin de verdure.

Champs innondés

Image
Cette photo a été prise en décembre. Elle traduit bien l'ambiance particulière de l'hiver en zone rurale humide. On devine le ciel tourmenté qui se reflète dans ce champ inondé où subsistent les restes de la dernière moisson, tels ces deux épis de maïs dorés qui ont échappé à l'appétit des corbeaux et des pigeons ramiers.

Simplicité

Image
La neige simplifie les paysages, jusqu'à ce petit coin de sol avec des herbes qui forment un improbable idéogramme.

Bouquet d'hiver

Image
Un bouquet champêtre de plantes sèches et de buis, dans une bande rocailleuse retenue par un mur hors d'âge. Il ne manquait qu'un rayon de soleil pour sublimer cette scène, mais c'est la grisaille qui a dominé ces derniers jours, comme pour ne pas réveiller trop vite la nature endormie.

Clin d'oeil

Image
Voici une photo prise cet après-midi, inspirée du blog de Didier (cliquez ici), qui a dédié quelques dessins aux clématites... Au fait, en parlant d'après-midi, saviez vous que ce mot est un nom masculin et féminin ? On peut donc dire un après-midi ou une après-midi. Connaissez vous d'autres noms communs présentant cette particularité ?

Temps couvert

Image
Le ciel est bien gris ce matin, mais la nature est belle. Cette photo montre la combe d'Ahuy. On y voit les vestiges d'une falaise, les éboulis de pierre et leur couvert végétal éparse de buis et de feuillus, un champ encaissé dans le fond, bordé de sapins. La Ville de Dijon est à quelques kilomètres, droit devant, masquée par le brouillard.

Retour de la neige

Image
Décidément, cet hiver commence sur le mode de la diversité. Après la boue et les inondations, voici de nouveau la neige et le froid. C'est de bon aloi. Pourquoi ne pas en profiter aussi pour voir comment c'était l'hiver dernier ? --> cliquez ici.

Insolite

Image
D'ordinaire, je ne photographie pas le matériel de chantier, mais cette bétonnière et cette échelle suspendues dans le ciel crépusculaire d'hiver, au milieu de nulle part, m'ont semblé dignes d'intérêt. D'après tout, c'est un des visages de la ruralité...
En référence au commentaire d'un lecteur, je précise que cette pratique est interdite par le code du travail.

Terre et eau

Image
Des champs inondés, un fossé rempli d'eau. C'est l'hiver au bord de la Vingeanne. La promenade, à cette période de l'année, est surtout contemplative, prélude à la dégustation d'une tarte aux pommes, de bonnes gaufres, ou de lard doré sur le feu de cheminée. Elle est parfois aussi l'occasion d'une rencontre, d'une discussion au bord d'un chemin, avec un autre adepte des sorties au grand air :-).