Inattendu

Il est très courant de trouver des châtaignes dans certaines régions de France, mais c'est extrêmement rare dans les bois de Cote d'Or, parce que le sol calcaire ne convient pas aux châtaigniers. C'est la première fois que j'en vois. Un chercheur de truffes avec qui je discutais ce midi, et qui parcourt des kilomètres chaque semaine à travers tous les bois de la région, m'a confirmé qu'il n'avait jamais rencontré ces fruits. C'est très beau, mais aussi particulièrement piquant. J'ai voulu ouvrir les bogues avec mes mains et j'ai très vite compris mon erreur.

Commentaires

  1. Miam! Tu en as ramassé de quoi en faire une ventrée au moins?

    RépondreSupprimer
  2. J'ai ai trouvé quelques centaines de grammes au sol. Les arbres sont trop haut pour espérer atteindre les châtaignes autrement. Je ne les ai pas encore goutées. D'après les gens du coin, elle sont comestibles, mais ne se conservent pas.

    RépondreSupprimer
  3. Soupe au potimarron et chataignes?

    RépondreSupprimer
  4. Superbes !
    Les châtaigniers sont rares en Haute-Saône aussi, j'en ai rencontré quelques uns au printemps, au plateau des Mille Étangs, je serais bien incapable de les retrouver maintenant.

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien moi, j'ai un petit GPS de randonnée sur lequel je peux mémoriser les points d'intérêt. C'est très pratique :-).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson