Vite (suite)

Ce serait bien que cette remorque parvienne au silo avant que l'orage n'éclate. Il reste une vingtaine de minutes. Ce sera bon pour cette fois, mais il faudra bâcher la prochaine.

Commentaires

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Prunes de moisson

La glycine et le lila

Poste de radio à galène