Fruits interdits

Ces fraises, joyaux des sous-bois, ne doivent en aucun cas être consommées crues. Le risque n'est pas lié au fruit en lui même, mais à une éventuelle contamination par des oeufs de petits vers parasites appelés Echinococcus multilocularis, ou plus communément ténias du renard. Ces œufs résistent à tous les désinfectants, même l'eau de javel, et également au froid.

Commentaires

  1. Dommage ! On ne peut plus manger les fraises des bois ??

    Tes griottes sont bien sympathiques. Conservées à l'eau de vie elles sont bien agréables...

    RépondreSupprimer
  2. Pour manger des fraises des bois, il faut les cueillir dans un jardin grillagé, où alors les préparer en tarte avec un minimum de cuisson...

    RépondreSupprimer
  3. Rien n' est plus comme avant...
    C' est la même chose pour les myrtilles...les framboises , sauvages bien sur..:-(
    On est beaucoup à avoir eu la chance de déguster dans la nature ces fruits délicieux...sans penser à plus que ça..!
    Tes photos sont superbes...

    RépondreSupprimer
  4. Cette maladie existe surement depuis très très longtemps. Ce qui a changé, c'est sa répartition géographique et son diagnostic. Les symptômes, mortels, se manifestent de 10 à 30 ans après la contamination. Il est plausible qu'il y ait eu de nombreux cas dans le passé sans que quiconque n'aie l'idée d'un rapport avec le ténia du renard...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures