Enfin !

Il a fallu attendre le 17 avril pour trouver des morilles noires. D'habitude, on voit les premières à la fin du mois de mars. J'avoue que je pensais qu'il n'y en aurait pas cette année. Ce champignon aussi fantasque qu'aléatoire - au regard de sa dispersion dans l'espace et dans le temps - est très difficile à trouver. Cette variété a une odeur forte et fruitée, évoquant celle de la truffe de Bourgogne...

Commentaires

  1. Superbe, ça donne envie ! vous êtes privilégiés , à ma connaissance, il n'y en a pas,par ici.J'imagine que les endroits où on les trouve sont bien secrets.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, c'est toi qui a trouvé la première morille (et moi le premier mousseron...). Rien encore par chez moi,dans les Yvelines, mais c'est plutôt fin avril. Belle photo !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson