Pêche à la truite

Un pêcheur dans la vallée de l'Ource. Il lui a fallu traverser ce vieux pont vermoulu, en marchant sur les poutres métalliques encore intactes, pour accéder à la rive et mettre sa ligne à l'eau. Le vent était glacial et le ciel gris. Des conditions pas vraiment idéales pour remplir la musette de poissons... Dédicace à César et Azalée, deux chiens courants de haute vénerie (oui Monsieur...) qui sont passés nous dire bonjour.

Commentaires

  1. C'est quand même pas la ligne de chemin de fer : Chalindrey-Dijon ???

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas. Ce pont est à 1 Km à l'ouest de Voulaines les Templiers...

    RépondreSupprimer
  3. C'est encore de la neige?

    RépondreSupprimer
  4. Oui Henriette, c'est bien de la neige. Dans la vallée de l'Ource, la température est quelques degrés en dessous de celle de Dijon. Le climat est rigoureux, la bas brrr.

    RépondreSupprimer
  5. C'est Gontran ou Gontran Junior qu'on voit au loin???

    RépondreSupprimer
  6. Souvenir ému d'Azalée, de sa truffe humide, de son oeil affectueux de type Bruno du Jura haut sur pattes aouh aouh!!!
    Madame la Comtesse et sa fille ont vite interrompu nos caresses pour faire rentrer les chiens (réticents à obéir) dans un 4x4 déjà surchargé de chiens de meutes. Combien de pattes, museaux et queues gigotants au m2 ?

    RépondreSupprimer
  7. Emmanuelle, ce n'est ni Gontran, ni Junior, c'est ton oncle Didier.

    RépondreSupprimer
  8. Ah boooon c'est l'tonton Didier!!!
    En fait je disais Gontran parce que tu as parlé d'eux dans ce contexte sur le blog de ma mère!
    Bref ceci-dit vu de si loin l'tonton Didier ou un autre ce n'est qu'une silhouette!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson