Par une étrange lumière de fin d'hiver

Nous sommes dans un endroit où le temps s'écoule plus lentement qu'ailleurs, où la mousse recouvre les troncs des buis centenaires. Un lieu préservé parce que faiblement impacté par les activités humaines. Les pierres, la végétation, la lumière, tout est fidèle aux souvenirs de mon enfance, et pourtant ce petit havre est à quelques minutes de marche de supermarchés, de voies rapides, d'immeubles d'habitation, de centres commerciaux qui n'existaient pas à l'époque.

Commentaires

  1. Je suis rassurée, à Vesoul j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de lichens sur les troncs d'arbres mais plutôt dans les couleurs verdâtres, ça doit être bon signe ! mais il y a aussi des mousses.....

    RépondreSupprimer
  2. Fin d'hiver, j'aimerai bien...
    Très beau sous bois!
    Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  3. Oui, fin d'hiver c'est un peu optimiste mais bon...

    RépondreSupprimer
  4. Cette etrange lumière (blanche) ainsi que les mousses sont un des effets indirects de l'excès de trafic aérien:

    www.eauseccours.com

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures