Le jardin endormi

Le jardin du voisin est en sommeil, sous la neige. Mais regardez cette ingénieuse "choillot" fabriquée à l'aide d'un coffre en plastique et de branches d'arbres. C'est autant de l'art que du recyclage. Ici, rien n'est gâché et de succulents légumes sont produits tous les ans à peu de frais.

Commentaires

  1. Alors peut être faudra-t'il que tu expliques à tes lecteurs non dijonnais ce qu'est une "Choillot", moi je sais, durant 2 ans mon bus est passé devant leur "boutique" rue de Chenôve mais je ne suis pas convaicue que le non-bourguignon soit avisé...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, donc plusieurs marques se sont transformées en noms communs qui désignent les objets fabriqués, comme le frigidaire, la mobylette ou le marcel.

    C'est le cas de la marque Choillot qui est celle d'une célèbre fabrique de remorques. Près de Dijon, presque tout le monde appelle choillot les remorques de toutes tailles et acabits, y compris celle qui ne sont pas dans les gammes de la célèbre entreprise.

    J'ignore si cette pratique s'étend au delà de la Bourgogne, voire à l'étranger...

    RépondreSupprimer
  3. Et bien moi qui ai beaucoup vécu au delà de la bougogne, je n'ai jamais entendu le mot "choillot" pour remorque. Je pense que c'est une expression purement bourguignone, voire même "côte d'orienne" voire même (toute mauvaise foi mise de côté) purement dijonnaise!

    RépondreSupprimer
  4. L'art de la débrouille !
    Je pensais que "choillot" était du patois de la région Dijonnaise...

    RépondreSupprimer
  5. Amusant également de voir le salon de jardin dans le coin qui n'attend que le retour des beaux jours...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Un bouquet de fleurs sauvages

Nouvelles cultures