Articles

Affichage des articles du avril, 2009

Anes

Image
L'herbe est devenue suffisamment drue pour que les animaux puissent profiter du plaisir de la vie en plain air. En voila deux qui profitent de la douceur de vivre au bord de la Vingeanne.

Pissenlits

Image
C'est le moment de repérer les prés où récolter l'année prochaine, un peu plus tôt dans la saison, une bonne salade de pissenlits. Attention toutefois à éviter les zones inondables et/ou fréquentées par les animaux. La nature recèle de nombreux dangers. Pourquoi ne pas en semer tout simplement chez soi, dans le jardin ou même dans le gazon. Ces fleurs sont tellement belles.

Bouquet

Image
Voici un bouquet des ces fleurs roses qui affectionnent zones humides en bordure des forêt. J'ai oublié leur nom. Je ferai une mise à jour dès que quelqu'un l'aura trouvé...
Merci pour vos commentaires. Ce sont donc des Silènes, ou compagnons rouges.

Stellaires

Image
Elles viennent de fleurir au pied d'un vieux hagard en bois. Elles montrent l'avancée de la saison et préparent la prochaine floraison des aubépines.

Pervenches blanches

Image
Il y a certainement des variétés de pervenches blanches dans les jardins. Mais celles-ci prospèrent en pleine nature, loin des plus proches habitations. Elles forment un immense tapis qui envahit les vestiges d'un très vieil enclos boisé et entouré d'un mur en ruine. Je me demande s'il s'agit de plantes sauvages ou d'une espèce cultivée implantée ici il y a très longtemps.

Fleurs bleues

Image
J'aime la couleur pastel de ces fleurs discrètes rencontrées sur un coteau calcaire herbeux et aride. Comment s'appellent elles ?
Après quelques recherches sur Internet, je pense avoir trouvé : ce sont des globulaires communes. J'en profite pour vous recommander un blog extraordinaire qui présente de superbes photos d'une très grande variété de plantes sauvages. On y trouve même des images de salsepareille, la plante préférée des Schtroumpfs.
Merci à Marie-Thérèse qui a trouvé le nom en même temps que moi :-).

L'orée du bois

Image
J'aime les prés et j'aime les bois, donc j'adore les près qui jouxtent les bois, comme ce petit coin de paradis. Il n'a rien de sauvage, mais l'empreinte de l'homme y est discrète.

Un pré

Image
Voici un vrai pré. Pas un de ces prés à 0 pour cent, sans âme, avec leurs barbelés bien droits et leur herbe aseptisée. Pas un gazon ! Ici il y a de la diversité. Il y a surtout quelque chose de très important : des haies, sanctuaires de la faune et de la flore sauvages, garantes d'une exploitation raisonnée, harmonieuse et durable des ressources naturelles.

Cardamines des prés

Image
Ce que j'aime dans cette photo, ce sont les couleurs des arbres qui renaissent à l'arrière plan et qui font écho à celle de l'herbe.

Cardamines blanches

Image
D'ordinaire elles sont mauves. On en aperçoit d'ailleurs en arrière plan. Je crois que c'est la première fois que j'en vois des blanches, toutes seules au milieux des autres.

Une longue promenande

Image
J'ai pris ma bicyclette pour une grande balade, en suivant tout d'abord le petit chemin qui conduit à la forêt que j'aperçois par la fenêtre de ma chambre. Sa verte lisière était constellée des taches blanches des merisiers en fleurs. Arrivé sous le couvert des arbres, j'ai constaté que les coucous et les anémones sylvestres laissaient progressivement la place aux ronces et aux feuilles de muguet. J'ai rallié ma petite route favorite qui passe devant une ferme perdue dans une vallée verdoyante. Les portes et les fenêtres de la bâtisse étaient grandes ouvertes pour laisser entrer l'air aux senteurs enivrantes. La maison est entourée d'une herbe drue relevée d'un tapis de cardamines sauvages. Au delà de la barrière en bois et du petit étang, s'étendent des près bordés de haies de pruneliers et d'aubépines. Quittant la route, j'ai emprunté un chemin forestier qui m'a mené jusqu'à une petite maison sise en haut d'une colline, à l'…

Où sont les abeilles ?

Image
Il y a actuellement dans la nature des millions de fleurs, mais les abeilles ne sont pas au rendez-vous. Leur population a baissé de manière alarmante, ce qui compromet leur mission vitale de pollinisation. Il est plus que temps d'inciter et d'aider chaque village à maintenir un parc de ruches. Il faut aussi surveiller de très près l'utilisation de produits insecticides sur les cultures et dans les jardins.

Acte II

Image
Le premier acte du printemps, celui des anémones, des violettes et des coucous qui tapissent le sol des sous-bois, se termine. Voici le deuxième acte. Les forêts se couvrent de feuilles. Les haies explosent de la blancheur immaculée des prunelliers et des merisiers en fleurs. Dans les prés, les pissenlits et les cardamines forment des taches de couleurs. Les arbres fruitiers commencent à fleurir dans les vergers. La campagne est le théâtre d'une douceur, d'une lumière, d'une ambiance printanières. L'air est rempli de la flagrance des fleurs et des chants des oiseaux. Le temps du plaisir est venu. C'est l'euphorie tranquille d'une journée d'avril.

Saules

Image
J'aime bien les reflets dorés et argentés des chatons de saules.

A visiter

Voici deux sites à visiter :
un blog avec de belles photos et de succulentes recettes. Regardez notamment ces photos;un autre blog dont je connais l'auteur.

Le petit pont du val de Seine

Image
Cette photo n'a pas été prise au cœur de l'hiver, mais dimanche dernier dans le val de Seine. L'eau est limpide, ne laissant aucune chance au pêcheur de capturer la moindre truite. D'ailleurs les seuls pêcheurs présents sur les lieux s'employaient à cueillir des pissenlits. Dans deux mois, on ne pourra plus voir le pont sans s'aventurer dans le lit glacé de la rivière.

Végétation tardive

Image
Voici la Seine, pas très loin de sa source, photographiée cet après-midi. La végétation est très en retard cette année. Seules ces quelques fleurs jaunes témoignent de la montée de sève dans les arbres. Le paysage n'a presque pas changé en un mois. Le niveau de l'eau est particulièrement bas pour la saison. Voyons le bon coté des choses. Ce printemps qui se déroule au ralenti nous donne le temps de profiter du spectacle de la nature.

Pulmonaire

Image
Un bouquet de fleurs printanières, d'anémones blanches et de pulmonaires indigo, rencontrées lors d'une promenade à vélo sur une de mes routes favorites de Haute Saône.

Senteurs

Image
Ce qui ne peut être reproduit par cette photographie, c'est l'odeur de cette forêt d'acacias jonchée d'anémones. Je n'ai jamais considéré ces fleurs comme particulièrement odorantes, mais rien que dans ce bois, il y en a plus d'un million ! Je n'en avais jamais vu autant que cette année.

Fraîcheur

Image
Ces feuilles qui commencent à s'épanouir font partie des trésors dont la nature est prodigue au printemps.