Articles

Affichage des articles du février, 2009

Au bord de la Saône

Image
Après la crue, la rivière c'est assagie et par une journée sans vent, c'est un plaisir de se promener sur ses berges. Cette photo a été prise le 31 décembre 2008. Une journée sans vent est tellement exceptionnelle que j'ai encore en mémoire tous les détails de cette ballade :-)

Crue

Image
La rivière en crue dégorge son eau boueuse. Il fait sombre et froid. Le vent souffle. Voici une scène qui appartiendra bientôt au passé. Le printemps sera t-il précoce cette année ? Rien n'est joué...

Forêt

Image
La forêt d'hiver est une forêt de lumières. On s'y sent bien, à l'abri du vent qui rugit dans la plaine, et qu'il faudra affronter pour rentrer à la maison, en suivant l'unique chemin qui traverse les champs.

Etagères

Image
Voici l'autre coté de l'appentis bien rangé. Une collection de toutes ces petites choses indispensables, dans laquelle on est sûr de trouver à peu près tout sauf précisément ce que l'on recherche.

Rangé

Image
Je préfère l'appentis lorsqu'il est tout en désordre, remplis de vestiges accumulés au fils des années. Mais parfois il est nécessaire de libérer un peu d'espace. Il y a tout de même une certaine esthétique dans la disposition de ces objets rescapés du dernier grand rangement. Chacun a une histoire, aucun n'a de mémoire, et ma mémoire connait chacune de leurs histoires.

Sur la route des six ponts

Image
Ce bras de la Vigeanne alimente en énergie la petite scierie de la route des six ponts. Dans son périple, il passe à deux reprises sous un canal et parcourt des kilomètres de prairies. Des générations d'enfants y on pratiqué la pêche, la baignade, l'ont parcouru en radeau, y ont cherché des moutelles sous les pierres, ont construit des cabanes sur ses bords et le feront encore.

Pluie

Image
Il pleut, pleut, pleut. Le verbe pleuvoir est particulier car à tous les temps, même les temps pluvieux, il se conjugue avec une seule personne, la troisième du singulier, cette singulière troisième personne capable de faire tomber toute cette eau... la gravité !

Ok mais sur la photo, c'est bien un panouille de maïs ? C'est que, voyez vous, mon appareil n'est pas étanche et en plus dehors c'est très humide, alors j'ai cherché un sujet qui évoquait la pluie...

Pêcheur

Image
J'aime les activités de quête naturelle comme la pêche ou la cueillette des champignons. Elles permettent d'avoir un rapport à la nature particulier et suscitent une couleur d'émotion différente - et complémentaire - de celle que procure une démarche purement contemplative. Il faut simplement que le prélèvement soit raisonnable, limité à ce qui sera consommé par le questeur et sa famille. Il serait catastrophique que tout le monde aille à la pêche; mais si personne n'y allait, une culture vivante, écho de nos lointaines origines, serait perdue. On pourra toujours écrire les plus beaux textes sur la pêche, ils ne remplaceront pas ce que peut vivre un enfant qui le matin marche dans la rosée, gaule à la main et requillou en bandoulière, pour s'approcher de la rivière.

Débâcle

Image
Vous l'aurez deviné, cette photo a été prise du même endroit que les deux précédentes. Il y a bien des manières de traiter un sujet. Celle ci est plus banale, mais je trouve le site très beau. Et puis, ce n'est pas tous les ans que le canal gèle de cette façon.